Lycée départemental de Ramongo : Amed Moussa Diallo a laissé parler son cœur

1366 0

La commune rurale de Ramongo a vibré au rythme de la célébration des bourses de mérite le mardi 14 aout 2018. C’est grâce à Alexandre Le Grand Rouamba natif de la localité qui a parrainé pour la 3ème fois consécutive, la journée de l’excellence à l’école primaire, que le président du conseil  d’administration de l’Institut africain de management (IAM), Amed Moussa Diallo a décidé d’octroyer 2 bourses de mérite au meilleur élève garçon et à la meilleure élève fille du lycée départemental de Ramongo.

Selon Alexandre Le Grand Rouamba, c’est au soir du 24 juillet 2018 qu’il a reçu un message du président du conseil d’administration de l’Institut africaine de management (IAM), l’informant de sa décision d’octroyer une bourse à un élève qui a eu son BAC à Ramongo. Cela en guise de soutien à Alexandre Le Grand Rouamba pour tout ce qu’il fait pour sa ville natale.

Le choix de celui-ci a été porté sur la meilleure élève fille qui est classée 3ème parmi les 5 premiers. Mais à sa grande surprise à la veille du don, le donateur l’a appelé pour l’informer de son désir de donner aussi une bourse au meilleur élève garçon. La cérémonie de remise a été présidée par le premier adjoint au maire Ibrahim Yaméogo.

Dans son adresse aux lauréats, il les a invités à être des élèves exemplaires, disciplinés et travailleurs. Le censeur du  lycée Justin Kiendrebeogo a dit merci au donateur au nom de tout le corps professoral pour l’opportunité qu’il offre aux lauréats de poursuivre leur cursus universitaire dans un institut de référence.

Alexandre Rouamba a retracé l’histoire des 2 bourses, avant de prodiguer des conseils aux bénéficiaires. D’après lui, les deux lauréats ont l’obligation d’être de véritables modèles pour susciter d’autres lauréats et surtout pour encourager les bonnes volontés à toujours soutenir l’éducation. 

Jusqu’à la licence

De son avis, les 2 lauréats doivent rester eux-mêmes, en dignes Ramongolais. Il les a invités à être fiers de ce qu’ils sont, à bosser et toujours bosser.  Le meilleur élève garçon Ouédraogo Koudougou a eu une moyenne de 12,40 et la meilleure élève fille Déborah Kaboré  a obtenu une moyenne de 11,43. Les bourses s’élèvent à 3 500 000  FCFA, soit 1 750 000 FCFA par lauréat.

Chacun des lauréats sera accompagné jusqu’à la licence. Les parents de Kaboré et de Koudougou doivent assurer les frais de la tenue scolaire et la cotisation des parents d’élèves qui s’élèvent à 80 000 FCFA l’an. C’est à eux aussi de trouver un logeur pour leurs enfants et s’occuper de leur restauration. Valérie Rouamba, qui était de la délégation, s’est engagée à assurer les frais de la tenue et de la cotisation des parents d’élèves de la meilleure fille Kaboré Déborah pendant 3 ans. Pour le donateur Amed Moussa Diallo, c’est grâce aux études qu’on peut s’affirmer et l’IAM est une école d’excellence et existe depuis 10 ans.

Michel YAMEOGO

Pour Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

IUTS : L’éternel débat

Posté par - 10 février 2018 0
Déduit dans le secteur privé, point d’achoppement entre le gouvernement et les syndicats depuis 2016, la surchauffe des esprits autour…

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *