Burkina : Le « Vivre ensemble » chanté au mégaphone du crieur public

156 0

«Vivre ensemble », Sana Bob en a fait son cheval de bataille. Il  sillonne les 13 régions du pays pour passer des messages de paix et de cohésion sociale, gages d’un vivre ensemble durable. Cette tournée nationale a débuté depuis le 28 mai 2018. L’artiste marque une pause pour s’entretenir avec la presse sur son projet.

 

Le mégaphone de Sana Bob retentira dans les villes et villages du Burkina pour sensibiliser les populations et ce pendant toute une année (jusqu’en juin 2019) sur la nécessité de cultiver la paix, l’union, la solidarité, la cohésion sociale.

« Vivre ensemble », c’est le projet artistique qu’il porte et le message essentiel qu’il compte distiller à la population de 15 villes et villages. Pour cette initiative, des concerts seront livrés par l’artiste et ses pairs, au cours desquels des hommages et reconnaissances aux chefs de coutumiers pour leur efforts dans le maintien du « vivre ensemble ».

Débuté au mois de mai, trois villes ont déjà été faites et la conférence de presse de ce jeudi 23 août 2018 marque le lancement officiel du projet.

L’objectif visé, à le croire, c’est le renforcement des bases culturelles et traditionnelles pour la cohésion sociale, l’élan de consolidation de la citoyenneté, et l’intégration.

Pour l’artiste, la paix et la cohésion sociale devraient être une quête permanente et l’affaire de tous. C’est en ce sens qu’il faut aussi multiplier les initiatives pour assurer la veille continue avant d’appeler ses pairs à s’y engager.

A noter que ce projet vient en prélude à son prochain album intitulé « Vivre ensemble » et dont la ligne de travail s’articulera autour de cette même thématique.

Revelyn SOME

Burkina24

Article du même genre

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *