Cameroun : Plusieurs gendarmes tués dans une attaque en zone anglophone

1107 0

Plusieurs gendarmes ont été abattus le vendredi 24 août lors de l’attaque de leur brigade dans le Nord-Ouest du pays. Les auteurs seraient des séparatistes armés basés dans la région anglophone de cette partie du Cameroun, a annoncé ce dimanche 26 août 2018, un officier de l’armée.

Le colonel Didier Badjeck, porte-parole de l’armée camerounaise, a indiqué le chiffre de deux gendarmes tués alors que des sympathisants séparatistes ont évoqué le chiffre de “neuf gendarmes” tués l’attaque de la brigade de gendarmerie de la localité de Zoa, près de la ville de Wum.

Vingt-et-un assaillants ont été “neutralisés” et des armes saisies lors de la riposte de l’armée, a ajouté le colonel.

L’Etat camerounais depuis fin 2016 est confronté à de graves violences avec des élans sécessionnistes dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest, les deux régions anglophones sur les dix que compte le pays.

Cette dernière attaque porte à 109 le nombre des membres des forces de l’ordre et de sécurité tués depuis la résurgence de cette crise.

Ce conflit a, en outre, contraint environ 30.000 personnes à quitter ces zones. 200.000 d’entre-elles se sont réfugiées au Nigeria voisin. Selon des ONG, plusieurs centaines de civils auraient perdu la vie dans ce conflit.

Le regain de tension dans la partie anglophone du Cameroun rend les observateurs sceptiques quant à la bonne tenue de la présidentielle du 7 octobre 2018 prochain. A cette course, huit candidats sont dans les starting-blocks. Le président sortant, Paul Biya, 85 ans avec 35 années d’exercice du pouvoir souhaite briguer un septième mandat. Il part à cette élection avec le statut de favori naturel et évident de cette échéance.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU                                                                                                                                   

 Burkina24                                                                                                                                                                     

Source: Africanews

Related Post

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *