Tournoi de la solidarité 2018 : Bon début des Étalons volleyeurs

1141 0

Les Étalons hommes et dames ont bien débuté l’édition 2018 du Tournoi de la solidarité de la zone 3 de volley-ball en disposant des équipes hommes et dames du Bénin sur la marque de 3 sets à 0. Le tournoi de la Solidarité de la zone 3 a débuté le lundi 27 août 2018 sur le plateau de l’Institut des sciences, du sport et du développement humain (ISSDH).

Les Étalons hommes n’ont pas eu trop de mal face aux Écureuils de Bénin dans le match de lancement de cette édition 2018 de volley-ball. Malgré une équipe complètement rajeunie dirigée par l’ancien international Almamy Sidibé, l’équipe burkinabè est entrée timidement avant d’imposer sa suprématie. Ils commencent le premier set dominé par des Béninois décidés à faire parler la puissance.

Ils pèchent dans les réceptions et sont menés (06-08, 09-13), Almamy Sidibé demande un temps mort à 09-13. Dès lors, la machine se met en place. Les Étalons arrachent le deuxième temps mort technique (16-15) et déroulent (19-16 ; 21-16)  pour s’imposer au finish (15-18).

Le deuxième set appartient également aux Étalons qui l’arrachent  cette fois par 25 à 22. Le bloc mis en place en place par Almamy Sidibé dérange les Béninois qui font le forcing en mettant l’accent sur leur jeu en puissance. Cela ne contribuera qu’à limiter les dégâts pour les Béninois menés (07-07 ; 10-05 ; 16-10 ; 22-14 ; 22-18) pendant tout le long de ce 2e set (2-0).

Le 3e set est remporté par le même score de 25-19. Le jeu en puissance des Béninois est bien maîtrisé par les Etalons hommes qui leur rendent la pareille et assurent dans les réceptions. L’équipe burkinabè n’a jamais été menée pendant ce set grâce à des joueurs comme Gaoussou Sidibé.

Les Étalons dames aussi régalent

Les Étalons dames ont également fait de même (3-0) avec leurs homologues béninoises. Malgré un début de premier set où les volleyeuses burkinabè ont multiplié les imprécisions, les mauvais placements, les mauvaises réceptions et des problèmes de communication. Ce qui profite aux jeunes Béninoises qui font parler leur fougue. Elles jouent à jeu égal avec les Étalons dames (15-15 ; 17-17) avant que les Étalons ne corrigent les erreurs et prennent finalement le match à leur compte pour arracher le premier set (25-23).

Ayant pris la mesure de leurs adversaires, les Étalons dames plus expérimentées commencent à dérouler et infligent une leçon de volley-ball à leurs adversaires du soir. En puissance où en finesse, les Béninoises ne suivent pas et perdent le deuxième set (25-15) avant de carrément rendre les armes au troisième set (25-06). Les Étalons dames étaient trop fortes pour les Béninoises qui étaient plutôt en apprentissage. Une jeune équipe béninoise qui à l’avenir pourrait surprendre.

Un appel au fair-play

Dans la matinée, le Mali a battu le Niger (3-0) chez les dames alors que le Bénin a perdu face au Niger (1-3).

Le Bénin, le Mali, le Niger et le Burkina pays hôte participent à cette édition du Tournoi de la Solidarité de volley-ball. La vice-présidente de la Fédération burkinabè de volley-ball Martiale Ouédraogo a appelé les différentes fédérations à soutenir cette discipline.

« C’est devenu la seule compétition internationale de notre sous-région. C’est pourquoi nous devrons tout mettre en œuvre pour qu’elle ne meurt pas », a-t-elle affirmé comptant sur l’engagement de ses collègues.  Elle a toutefois appelé les différentes équipes participantes à faire preuve de fair-play et de tolérance envers les juges.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *