Championnat de hockey: Espoir Hockey club de Koudougou instaure sa dynastie

861 0

La troisième édition du championnat national de hockey sur gazon s’est disputée le samedi 1er septembre 2018 au Palais des Sports de Ouagadougou. Comme depuis trois ans, c’est l’équipe de Espoir Hockey Club de Koudougou qui s’est encore imposée cette année contre Goughin Hockey Club de Ouagadougou.

Le défi de la fédération burkinabè de hockey sur gazon est de se trouver un terrain gazonné adapté

Le règne de Koudougou continue dans le championnat national de hockey sur gazon. Quatre années après son introduction au Burkina, c’est dans la cité du cavalier rouge que cette discipline a installé sa base. C’est une équipe de cette ville, Hockey Club de Koudougou, qui domine le championnat depuis trois ans maintenant. A l’occasion de la troisième édition du championnat, elle s’est à nouveau imposée en remportant son troisième titre le samedi 1er septembre 2018 au Palais des Sports. Espoir Hockey Club de Koudougou a battu l’équipe de Goughin Club par  6 à 2.

Après trois minutes de jeu, Hockey Club prend déjà la mesure de son adversaire et ouvre le score par Koné Zakari Ramda. Mais l’équipe de Goughin revient rapidement (1-1) par l’entremise de son capitaine David Ouédraogo (6e mn). Toutefois, une fois que l’équipe de Koudougou a trouvé son rythme, elle déroule et aligne les buts par Dénis Tiendrébeogo, auteur d’un doublé (3-1), et Frederick Zoungrana, également auteur d’un doublé (6-1) avant que Jean Baptiste Winter Bakala ne réduise le score (6-2). Cette réduction du score est sans conséquence puisqu’elle intervient juste à la fin alors que Espoir Hockey avait déjà pris une bonne avance.

La suprématie incontestable de Espoir Hockey

« C’est le travail qui a fait que je suis arrivée en finale et j’ai remporté la Coupe », a exprimé l’entraîneur de Espoir Hockey club de Koudougou, Safiatou Ramdé. Selon elle, son adversaire comme toutes les autres équipes doivent redoubler d’effort pour que le niveau de la compétition soit plus élevé.

L’équipe de Gounghin n’était vraiment pas de taille pour cette finale. « Ce sont des enfants de 15, 16 et 17 ans. Donc ils étaient vraiment épuisés. On a disputé la compétition sur deux jours. Ce n’était pas facile », a reconnu l’entraîneur de Gounghin Hockey Club Issoufou Gnamou. Selon lui, son adversaire était vraiment plus fort et c’est à lui de continuer de travailler.

16 équipes ont pris part à cette troisième édition du championnat. Ce qui faire croire que la base de la pratique est en train de s’élargir au Burkina Faso selon Idrissa Kaboré, le président de cette fédération. Son objectif est désormais de multiplier les compétitions au Burkina Faso.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *