Etablissements scolaires au Burkina : Les textes en relecture

1260 0

Les acteurs de l’enseignement sont en atelier du 6 au 7 septembre 2018. Il a pour objectif  de valider les projets de textes réglementaires relatifs aux établissements préscolaires, primaires, post-primaires et secondaires.

Les questions de professeurs principaux, de l’organisation des examens blancs, les effectifs dans les établissements ont toujours été décriées par les acteurs du système éducatif du Burkina Faso. Le ministre de l’éducation nationale, Stanislas Ouaro, n’est pas étranger à ces problèmes.

Aussi explique-t-il, « en matière d’éducation, les contextes sociopolitique et législatif sont en constante évolution. Or l’encadrement juridique, outil de gouvernance du système éducatif, n’a pas suivi le rythme, d’où la nécessité d’assurer une cohérence dans le fonctionnement des différents niveaux du système éducatif ».

Pour faire en  sorte que tous les textes qui posaient problèmes en termes de fonctionnement des établissements scolaires puissent être relus et adaptés à la nouvelle configuration du  ministère, aux attentes des partenaires, un comité technique a été mis en place pour relire ces textes. Et ce jeudi 6 septembre 2018, le comité a soumis à validation de façon consensuelle avec tous les partenaires, 14 textes de projets.

La rentrée est pour octobre,  a annoncé le ministre Stanislas Ouaro, et cet atelier de validation est une bonne chose, à en croire les acteurs de l’éducation. « Sans un bon cadrage juridique, les activités se déroulent difficilement. Avec ce cadrage juridique, on sait comment l’activité doit être menée. Cela va améliorer les activités parce que ce sont des textes qui auraient été adoptés de manière participative donc faits avec les partenaires sociaux je pense que c’est un bon démarrage pour l’année scolaire », explique Roger Kaboré, Directeur Régional de l’éducation préscolaire, primaire et non formel du nord.

Irmine KINDA

Burkina24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *