Préparation Mauritanie vs Burkina : « Tout va bien », selon Bakary Koné

1604 0

Les Étalons du Burkina achèvent leur préparation pour la rencontre qui les opposent aux Mourabitounes de la Mauritanie le samedi 8 septembre 2018 à Nouakchott. Selon le vice-capitaine Bakary Koné,  de retour de blessure, il faut compter avec les jeunes pour pallier l’absence de joueurs blessés.

« Tout va bien ». Ce sont les premiers mots de Bakary Koné,  interrogé sur sa forme et la préparation au match aller des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2019. Sur le plan personnel, le  joueur qui est de retour de blessure estime que tout est entré dans l’ordre et qu’il se sent mieux désormais.  Quant à la préparation, Bakary Koné constate un bon état d’esprit dans le groupe. « On se prépare comme il le faut. Il y a une bonne ambiance qui règne. A nous de rendre ça positif et se concentrer pour bien aborder le match. C’est la meilleure manière de se préparer mentalement pour aborder ce match et faire le résultat là-bas », estime le vice-capitaine des Étalons.

Cependant, la sélection compte de nombreux blessés à l’image de Hassan Bandé, Jonathan Pitroipa, Aristide Bancé, Bertrand Traoré, Alain Traoré. Pendant ce temps, Steeve Yago revient de blessure tandis que des joueurs comme Préjuce Nakoulma et Patrick Malo n’ont pas été convoqués parce que n’ayant pas de clubs au moment des convocations. Pour le général Bako, il faut compter sur les jeunes.

Confiance à la jeunesse

« Il y a beaucoup de jeunes qui arrivent et qui montent en puissance. Pour nous, le plus important dans ce match, c’est de mettre les jeune en confiance, de leur montrer de quoi ils sont capables pour avancer parce qu’il y a d’autres qui sont passés par là. Je pense que c’est la cohésion de ces jeunes qui montent en puissance qui va faire la différence », analyse le défenseur central des Étalons.

Cependant, le sang neuf et la fougue de la jeunesse ont besoin d’être encadrés par l’expérience des anciens. Et c’est ce que les cadres de l’équipe comptent faire,  selon Bako : « Nous les anciens, on va tout faire pour mettre ces jeunes dans les meilleures conditions pour pouvoir aborder le match de la Mauritanie. Je pense que ce match est une bonne occasion de se montrer encore plus ».

Ne pas sous-estimer l’adversaire

L’adversaire reste cependant une équipe inconnue pour les Étalons même si elle a réalisé de bons résultats ces derniers moments. Ce qui suscite de la méfiance de la part du capitaine des Étalons. « Avec ces équipes, c’est toujours compliqué. Il ne faut pas les minimiser surtout qu’elle joue chez elle. Si elle gagne, elle passe devant. A nous de montrer qu’on est les leaders du groupe et qu’on n’est pas 5e ou 6e au classement africain pour rien ».

Les Étalons seront à Nouakchott ce vendredi 7 septembre 2018 pour finir la préparation et jouer le match.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *