Coton et textile : Un salon prévu du 27 au 29 septembre à Koudougou

1643 2

Le ministre du commerce de l’industrie et de l’artisanat Harouna Kaboré a animé une conférence de presse sur la 1ère édition du Salon international du coton et du textile (SICOT), le vendredi 7 septembre 2018 à Koudougou. L’objectif principal du SICOT est de mettre en valeur le secteur du coton africain et de faire du Burkina Faso, le carrefour africain où les grandes préoccupations des acteurs de toute la chaine de valeur seront discutées.

« La transformation intégrale du coton, facteur de création d’emplois et de richesse ». C’est sous ce thème que se tiendra la première édition du SICOT du 27 au 29 septembre 2018 dans la cité du cavalier rouge et berceau du textile burkinabè. Selon Harouna Kaboré, ministre du commerce de l’industrie et de l’artisanat, placé sous le patronage du président du Faso Rock Marc Christian Kaboré, le SICOT se veut une plateforme d’échanges et de réflexion, qui réunira les professionnels de toute la chaine de valeur du coton autour des préoccupations et des opportunités de développement de la filière coton.

Il sera également une tribune de valorisation du coton local par la présentation des outils modernes de production et de conservation, de promotion de la transformation, de financement et de commercialisation a poursuivi le ministre Kaboré. De l’avis du ministre du commerce, le SICOT est le tout premier salon dédié à la transformation du coton africain. Il est une innovation majeure et se positionne également comme le plus grand salon dédié à la transformation du coton africain.

En effet, plus de 1000 participants de 25 pays d’Afrique et du reste du monde, composés d’utilisateurs, de prescripteurs, d’acheteurs, et de professionnels de la filière coton-textile sont attendus à Koudougou, pour dynamiser leurs activités, découvrir les innovation du secteur, rencontrer des fabricants, fournisseurs, distributeurs, investisseurs, et centre de recherche, afin de promouvoir les investissements dans la filière.

Cette 1ère édition du SICOT est placée sous le parrainage du président de la commission de l’union économique et monétaire ouest africain (UEMOA) Abdallah Boureima. D’après le ministre Harouna Kaboré, la République Fédérale d’Allemagne qui est fortement engagée auprès de notre pays pour booster la transformation du coton est le pays « invité d’honneur ».

Les activités de la 1ère édition du SICOT seront articulées autour de 2 conférences plénières sur la problématique du thème général du salon, une dizaine de panels sur les thèmes portant sur divers thématiques en lien avec la transformation du coton, des rencontres B to B et G to B, des tables rondes techniques, et un défilé de mode thématique interviendra au cours de la soirée de clôture.

200 stands seront mis à la disposition des exposants, un budget de 448 millions de F CFA a été élaboré pour couvrir les charges du salon.

Michel Yaméogo

Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Il y a 2 commentaires

  1. Bonjour tout d’abord mes sincères félicitations au ministre et ton son staff, se sommet ouvrira d’opportunité à de nombreux investisseurs au Burkina et là se pourrait que les paysans qui font du coton leur or blanc se réjouissent de leurs revenus.
    Mais de là comment se fait la participation à ce sommet?. Mercie

  2. Bonjour tout d’abord mes sincères félicitations au ministre et ton son staff, se sommet ouvrira d’opportunité à de nombreux investisseurs au Burkina et là se pourrait que les paysans qui font du coton leur or blanc se réjouissent de leurs revenus.
    Mais de là comment se fait la participation à ce sommet?. Mercie

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *