Burkina : Marche des enseignants le 5 octobre 2018

936 0

C’est la rentrée scolaire au Burkina. Les syndicats de l’éducation marquent également leur rentrée syndicale le 5 octobre 2018. Des marches sont prévues sur l’ensemble du territoire pour demander la sécurité pour les enseignants et les écoles et réclamer la mise en œuvre du protocole d’accord du 28 janvier 2018.

En conférence de presse ce 28 septembre 2018, la  Coordination nationale des syndicats de l’éducation (CNSE) a annoncé qu’elle commémorera la Journée mondiale de l’enseignant le 5 octobre 2018. Selon Souleymane Badiel, secrétaire général de la F-SYNTER  (Fédération des syndicats nationaux des travailleurs de l’éducation et de la recherche) et membre de la CNSE, joint par Burkina24, cette journée marquera le lancement des activités syndicales de la CNSE.

Elle sera matérialisée par des marches-meetings sur l’ensemble du territoire national. Deux questions guident ces manifestations. D’abord, la situation sécuritaire. Des infrastructures scolaires ont été incendiées au Sahel pendant l’année scolaire écoulée et des enseignants ont été tués. A l’Est, des écoles ont également été brûlées lors du mois précédent. « Ces dernières situations ne nous rassurent pas que la sérénité est revenue dans ces zones pour une rentrée sans trop de couac sur le terrain », explique Souleymane Badiel.

Protocole d’accord

Le second sujet est lié à la mise en œuvre du protocole d’accord signé entre la CNSE et le ministère de l’éducation nationale et qui avait mis fin à une crise qui avait paralysé le système scolaire burkinabè en début d’année 2018.  « Des points importants ne sont pas encore mis en œuvre quand bien même les échéances sont échues depuis belle lurette », commente le SG de la F-SYNTER.

Autant de raisons qui motivent la décision de la marche du 5 octobre. « Sur l’ensemble du territoire, nos structures vont organiser des marches-meetings pour interpeller l’autorité sur le respect et la mise en œuvre des points d’accord du protocole, mais également que les mesures appropriées soient prises pour que toutes les écoles sur l’ensemble du territoire puissent s’ouvrir et fonctionner convenablement  durant toute l’année scolaire », a ajouté Souleymane Badiel.

A Ouagadougou, la marche débutera à 7h à la Bourse du travail en direction de l’immeuble de l’éducation.

Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *