Coopération décentralisée : Le Grand Lyon à Ouagadougou

924 0

Le Président de la Métropole de Lyon, David Kimelfeld, accompagné d’une trentaine de Lyonnaises et de Lyonnais, séjourne dans la capitale burkinabè du 29 septembre au 3 octobre 2018. Au menu de cette visite d’amitié et de coopération, « ajouter de la terre à la terre pour que vive la termitière de l’amitié entre Ouagadougou et Lyon ».

Le Grand Lyon devenu La Métropole de Lyon est une collectivité territoriale française à statut particulier, située dans la circonscription départementale du Rhône, en région Auvergne-Rhône-Alpes. Cette communauté rassemble 59 Communes et compte environ 1,3 million d’habitants.

Elle agit notamment pour favoriser l’innovation et renforcer le dynamisme économique, développer un territoire plus solidaire et équilibré et améliorer la qualité de vie des habitants. Mais la ville ne compte pas se renfermer sur elle-même. Elle continue d’apprendre en mutualisant ses approches et en partageant son expérience avec les autres villes du monde.

La Métropole de Lyon entretient une relation d’amitié et de coopération, vieille de 25 ans, avec la ville de Ouagadougou. Son Président, David Kimelfeld, et une délégation forte d’une trentaine de Lyonnais, séjournent à Ouagadougou du 29 septembre au 3 octobre 2018 dans le cadre d’une visite d’amitié et de coopération. « La visite va aboutir sur des résultats concrets », a annoncé le Président de la Métropole de Lyon.

« La coopération décentralisée nouée entre nos deux villes est des plus exemplaires. C’est une relation empreinte de solidarité, de relations humaines fortes et d’appuis multiformes pour un développement urbain durable. En effet, la coopération entre la ville de Ouagadougou et la Métropole de Lyon couvrent plusieurs domaines d’importance capitale notamment pour la ville de Ouagadougou : la sécurité à travers la Police municipale, la propreté et la gestion des déchets, l’éducation, l’accompagnement dans la création d’entreprises, la jeunesse, l’éclairage public, le parc automobile, l’informatique, l’accès à l’eau, la mobilité urbaine, le renforcement des capacités du personnel de la Commune » (Armand Roland Pierre Béouindé, Maire de Ouagadougou)

A écouter David Kimelfeld, les deux villes ont veillé à ce que cette coopération ne soit pas seulement institutionnelle, mais qu’elle soit également associative, culturelle, universitaire, économique. « Cette coopération sera renforcée. Nous devons relever ensemble les défis », a-t-il lancé.

« Durant ce séjour, bref et si intense, mon ami David et moi, nous avons pris l’engagement très ferme d’intensifier et de perpétuer cette coopération en ajoutant de la terre à la terre et de dire merci aux illustres prédécesseurs qui ont eu la brillante idée d’initier cette coopération », s’est réjoui le Maire de la Commune de Ouagadougou.

Plusieurs activités sont prévues dans le cadre de cette visite d’amitié et de coopération qui prend fin le 3 octobre 2018 : visites à la Place du Grand Lyon, à l’Avenue de Lyon, tournée de rentrée scolaire, audience avec le Premier ministre ainsi qu’avec le ministre de l’administration territoriale, rencontres avec des personnalités dont l’Ambassadeur de France et le Mogho Naaba Baongo, visite au centre de traitement et de valorisation des déchets.

Basile SAMA (Stagiaire) et Noufou KINDO

Burkina 24



Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *