CPI: Laurent Gbagbo opte pour l’acquittement

317 2

Le procès de l’ancien président ivoirien, Laurent Gbagbo et de son ex-ministre de la jeunesse, Charles Blé Goudé, à la Cour pénale internationale (CPI) s’ouvre de nouveau ce lundi 1er Octobre 2018 à la Haye au Pays-Bas. Ces deux figures de la politique en Côte d’Ivoire ont décidé avec leurs conseils respectifs de demander l’acquittement avant la présentation de leurs témoins à décharge. Il faudra alors attendre encore des mois pour que les juges rendent leur verdict. Entre-temps, Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé sont toujours accusés de crimes contre l’humanité commis au plus fort de la crise post-électorale 2010-2011.

L’audition des témoins du procureur aura duré deux bonnes années. Le tour reviendrait alors aux avocats Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé,  de faire comparaître leurs témoins à décharge. Toutefois, ils ont opté pour la demande d’acquittement.

Les trois juges devraient se prononcer sur l’effectivité ou pas de preuves qui permettent, à ce stade du procès, de condamner les deux Ivoiriens. L’option de la non-existence de preuves serait un argument irréfutable pour acquitter Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé. Dans le cas contraire, le procès devrait se poursuivre avec la comparution des témoins de l’accusation. La première option est la plus espérée par les avocats du chef de l’ancien régime ivoirien  qui contestent  les thèses et pièces à conviction issues du bureau de la procureure, Fatou Bensouda et demandent aux juges de prononcer l’acquittement.

Les observateurs estiment que jusque-là, Fatou Bensouda, malgré la pléiade des témoins, a véritablement eu du mal à démontrer l’existence d’un plan visant à démontrer que Laurent Gbagbo et ses lieutenants ont conçu un scénario pour conserver le pouvoir bien qu’ils aient été battsu à l’issue de la présidentielle de 2010 face à l’actuel Président Alassane Ouattara.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Il y a 2 commentaires

  1. Encore une fois tout Africain digne de ce nom qui se lève et se bat pour sa patrie( AFRIQUE)le résultat est toujours le même est soit diffamé, soit emprisonné ou encore plus radicale, éliminé du tableau.
    Sachez qu’il n’y a pas de justice lorsque à l’issue d’une guerre, on juge un seul camp pour crime contre l’humanité.
    C’est le comble!!!
    Au jour d’aujourd’hui le procès de Mr Bagbo traîne et nous attendons toujours les conclusions de la CPI.
    Bon Vent A la Véritable Justice!!!

  2. Encore une fois tout Africain digne de ce nom qui se lève et se bat pour sa patrie( AFRIQUE)le résultat est toujours le même est soit diffamé, soit emprisonné ou encore plus radicale, éliminé du tableau.
    Sachez qu’il n’y a pas de justice lorsque à l’issue d’une guerre, on juge un seul camp pour crime contre l’humanité.
    C’est le comble!!!
    Au jour d’aujourd’hui le procès de Mr Bagbo traîne et nous attendons toujours les conclusions de la CPI.
    Bon Vent A la Véritable Justice!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre