Paulo Duarte : « Banou n’était pas content ? Mais c’est joli ! C’est l’attitude que je veux ! »

1521 0

L’attaquant des Étalons Banou Diawara a manifesté son mécontentement lorsqu’il devait entrer en jeu face à la Mauritanie au mois de septembre 2018 alors que les Étalons étaient menés (2-0). Pour Paulo Duarte, l’attitude de Banou Diawara montre son envie de jouer. Selon lui, il est tout à fait normal qu’il soit frustré en restant sur le banc. Cette attitude doit amener un joueur à se battre pour avoir sa place.

Paulo Duarte souhaite que les joueurs comme Banou Diawara montrent qu’ils ont envie d’être titulaires

Pourquoi Paulo Duarte a laissé Banou Diawara sur le banc de touche en l’absence d’Aristide Bancé lors du match contre la Mauritanie pendant la deuxième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2019 ? « De mon point de vue, Banou Diawara est un joueur qui est plus fort lorsqu’il entre en cours de match que lorsqu’il débute. C’est simplement l’idée que j’ai de lui parce qu’il entre avec beaucoup de volonté », s’est défendu Paulo Duarte à l’occasion d’une conférence de presse de présentation de la liste des joueurs convoqués pour affronter le Botswana les 13 et 16 octobre 2018.

 « Je trouve également qu’il est beaucoup plus décisif à la maison qu’à l’extérieur. A l’extérieur, il n’a pas la même qualité de jeu, de confiance. C’est mon avis sur Banou Diawara, excellent professionnel, depuis les deux ans et demi que je le connais », poursuit Paulo Duarte.

Pour Paulo Duarte, le mécontentement de Banou Diawara est justifié et c’est l’attitude que doit avoir un joueur. Voilà pourquoi il affirme ceci : « Je préfère un joueur qui n’est pas content qu’un joueur content. S’il est content, cela veut dire qu’il a accepté son statut parce qu’il joue ou pas, il s’en fout. Normalement quand les joueurs ont l’impression qu’ils ne seront pas titulaires, ils se battent beaucoup plus. Ils doivent savoir qu’ils doivent donner le maximum d’eux-mêmes quand leur place est assurée ».

“Un joueur peut être fâché mais avec respect”

Cependant, les journalistes ont insisté sur l’attitude manifestée par le joueur au moment de fouler la pelouse à Nouakchott. « Il n’était pas content ? Mais ça c’est joli ! C’est l’attitude que je veux. Un joueur qui accepte être sur le banc, cela ne veut pas dire qu’il m’a manqué de respect. Au contraire, je n’aime pas les bénis oui-oui. Je veux qu’il me montre qu’il veut jouer. Un joueur peut être fâché mais avec respect. J’aime ça et c’est normal », assure Paulo Duarte. Selon lui, il s’agit de types d’attitudes qu’il doit gérer en sélection car tous les joueurs veulent être titulaires.

« Banou, si tu lui poses la question, il te dira qu’il veut jouer comme titulaire. Mais je voulais jouer en transition, c’est pour cela qu’il n’a pas joué. (…) C’est ce que je veux. Un joueur engagé à disputer sa place. Il ne doit pas accepter facilement, doucement qu’il soit remplaçant ou dans les tribunes. (…)». Toutefois, Paulo Duarte a insisté sur le fait que chaque joueur aura sa place en fonction du travail abattu à l’entraînement.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *