Burkina vs Botswana (3-0) : « Je devais être intelligent dans la gestion du match »

1198 0

Depuis la publication de la liste des joueurs convoqués, Paulo Duarte était obsédé par une seule chose : la gestion de la double confrontation contre le Botswana et la rencontre le mois prochain contre l’Angola. Ce qui explique les choix lors de la victoire face aux Zèbres le samedi 13 octobre 2018.

Battus 2 à 0 en Mauritanie avec un effectif diminué, les Étalons du Burkina devaient obligatoirement se relancer à domicile et réaliser de bons résultats lors des trois matchs pour être au Cameroun. La gestion de ces quatre rencontres commençait à domicile contre le Botswana.

« Pour ce match, je devais être intelligent, soit dans la stratégie de ce match, la gestion physique ou les questions disciplinaires. Je n’ai pas fait jouer Steeve Yago. Ce n’est pas parce que  Bako (Bakary Koné) ou (Issoufou) Dayo sont meilleurs », a expliqué Paulo Duarte.

Steeve Yago sacrifié

Il ajoute aussi : « On a trois défenseurs avec deux axiaux (Bakary Koné, Issoufou Dayo, Steeve Yago) avec des cartons jaunes donc j’ai défendu avec moins d’un joueur en faisant l’option de Steeve qui est peut-être plus important pour le prochain match parce qu’il est un peu plus rapide ». « Je l’ai donc sacrifié pour ce match », a expliqué Paulo Duarte en parlant toujours de Steeve Yago.

A 3 à 0, l’équipe était plus à l’aise et l’entraîneur a décidé d’économiser certains cadres titularisés pour ce match comme Charles Kaboré, Jonathan Pitroipa et Bertrand Traoré.

« J’aurai pu faire sortir Bertrand Traoré dix minutes avant  mais la décision était de le maintenir un peu plus pour ne pas perdre la transition dont il est capable ». Il reste désormais à Paulo Duarte de gérer mieux la deuxième étape contre le Botswana en attendant l’Angola dans un mois en déplacement.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre