L’UN.ABPAM réclame le respect de la canne

1068 0

Tous les ans, les personnes aveugles et malvoyantes du monde entier célèbrent la journée internationale de la canne blanche. Pour cette année, l’Union Nationale des Associations Burkinabè pour la Promotion des Aveugles et Malvoyants (UN. ABPAM) a choisi la mairie de Ouagadougou pour commémorer cette journée. A cette occasion, une canne a été remise symboliquement au maire de la commune ce 15 Octobre 2018.

Christophe Oulé, président de l’UN.ABPAM explique que la journée mondiale de la canne blanche a pour mission d’éduquer la société en matière de cécité et de montrer comment les aveugles et les malvoyants vivent et travaillent.  Pour lui, la canne blanche est reconnue comme étant un symbole d’indépendance, un signe de respect pour les personnes vivant avec un handicap visuel.  

A l’occasion de cette journée, une canne a été remise au maire de la commune de Ouagadougou avec beaucoup de symbolisme et de doléances.  « Cette canne est chère et inaccessible et aussi pour l’utiliser, il faut une formation adéquate. Nous demandons à la mairie de la ville de rendre cette canne gratuite pour nos membres. Nous demandons aussi de revoir les trottoirs de la ville pour nous permettre de nous déplacer facilement et sans danger. En ratifiant la convention des droits pour les personnes handicapées, le Burkina a pris des engagements pour respecter tous ces points. Nous demandons alors à ce que ça soit chose effective », a dit Christophe Oulé. Il a par ailleurs remercié la mairie pour les efforts qui sont faits dans l’accompagnement de leur association depuis janvier 2016.

Moussa Bélem, premier adjoint au maire, représentant le maire de la commune, a confié que les doléances de l’UN.ABPAM ne sont pas tombées dans le vide. Il affirme que la mairie fera tout son possible pour l’amélioration des conditions de vie des personnes vivant avec un handicap visuel. Il a aussi reconnu les problèmes liés au déplacement des personnes aveugles et malvoyantes dans la ville de Ouagadougou.  

La journée mondiale de la canne est célébrée depuis 1969. De par le monde l’Union Mondiale des aveugles (UMA) compte plus de 253 millions de personnes aveugles et malvoyantes.

L’Union Nationale des Associations Burkinabè pour la Promotion des Aveugles et Malvoyants (UN. ABPAM) est une association regroupant les personnes vivant avec un déficit visuel. Elle a pour principales missions de prévenir par les sensibilisations les maladies liées à la cécité, d’éduquer et former ses membres et faire des plaidoyers pour la prise en compte des droits des personnes vivantes avec un handicap visuel.

Basile SAMA (stagiaire)

Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *