Angola : Au moins 380.000 migrants Congolais expulsés en un mois

137 0

Les autorités angolaises ont expliqué que les expulsions de ces migrants originaires de la République Démocratique du Congo est consécutive à la mise en exécution de l’opération “Transparence” destinée à la lutte contre le trafic de diamant.

Pedro Sebastiao, le ministre d‘État et chef de la sécurité présidentielle en charge de cette opération a révélé à la presse que des diamants d’une valeur estimée à plus d’un million de dollars soit un peu plus de 550 millions de Francs Cfa avaient été saisis.

Le Ministre d’Etat a expliqué que “ce territoire semblait être un no man’s land – tout le monde exploitait illégalement les diamants sans aucun revenu pour le peuple, et c’est pourquoi le gouvernement a pensé qu’il était nécessaire de mener cette opération aussi longtemps que nécessaire afin de stabiliser la région et le pays”, a-t-il précisé.

Pedro Sebastiao a par ailleurs fait savoir que les migrants congolais ont tous quitté volontairement l’Angola. Toutefois, de nombreux Congolais ont démenti les propos du Ministre d’Etat angolais et affirmé avoir été brutalement expulsés de l’Angola après une dizaine d’années vécues dans ce pays pour certains.

Kinshasa a fait savoir son indignation à la suite et a exprimé son mécontentement à Luanda tout en déplorant des “pertes en vies humaines”.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source: Africanews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre