Sortie livresque : Elie Sandwidi décrypte le droit communautaire Ouest africain

1661 0

Elie Sandwidi vient de publier un ouvrage intitulé « Droit communautaire Ouest Africain : composition, organisation, fonctionnement et procédure applicable des cours de justice de l’UEMOA, de la CEDEAO et de l’OHADA ». L’ouvrage a été présenté le samedi 27 octobre 2018.

Dans son ouvrage de 378 pages y compris les annexes dont 4 chapitres, Elie Sandwidi qui est un magistrat, fait découvrir les mesures ou les juridictions communautaires qui ont été instituées par les traités suscités. En outre des traités, les 4 chapitres de l’ouvrage font ressortir les autres formes juridiques à savoir les actes juridiques relevant du primaire ou de la nomenclature relevant du droit dérivé. 

L’auteur présente également dans son ouvrage, les textes permettant la compréhension sur les objectifs poursuivis par les traités de l’UEMOA, de la CEDEAO et de l’OHADA ainsi que ces moyens juridiques et institutionnels  par lesquels ces objectifs sont assignés. Elie Sandwidi expose aussi la place et le rôle des juridictions communautaires dans la pleine efficacité ou effectivité du droit communautaire. Ces chapitres sont consacrés aux cours de justice de l’UEMOA de la CEDEAO et de l’OHADA.

Pour l’auteur, l’union fait la force. Dans un monde désormais ouvert où la mondialisation s’impose à tous, dit-il, “l’union devient une condition de survie de nos états, qui sont confrontés à de nombreux défis liés à la gouvernance et au mieux être de leurs populations”. Le magistrat reste convaincu que chaque citoyen et chaque citoyenne des différentes communautés (UEMOA, CEDEAO et dans une certaine mesure l’OHADA) doit comprendre que le processus d’intégration qui ont été mis en place par les chefs d’Etats, sont censés être dans l’intérêt des peuples.

C’est avec cette motivation que cet ouvrage a vu le jour. Il invite par ailleurs les lecteurs à trouver les traités révisés dans les annexes.

Dahmata ILBOUDO (stagiaire)

Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *