F-SANTE-BF

Syndicalisme : La F-santé-BF outille ses délégués  

2200 0

Le Syndicat des médecins du Burkina (SYMEB), le Syndicat autonome des infirmiers et infirmières du Burkina (SAIB) et le Syndicat des sages-femmes, maïeuticiens et accoucheuses du Burkina (SYSFMAB) regroupés dans une fédération dénommée F-santé-BF ont organisé une session de formation au profit des délégués sur le syndicalisme. C’était ce samedi 27 octobre 2018 à Ouagadougou.

Comment comprendre le syndicalisme et recruter des membres ?  Comment également organiser les finances pour être autonome ? Ce sont des questions sur lesquelles les délégués de la F-santé se sont outillés ce samedi 27 octobre 2018 à Ouagadougou.

Lire aussi : Santé au Burkina: Trois syndicats unissent leur destinée

Pour Dr Ouédraogo  Alfred, Secrétaire Général du Syndicat des Médecins du Burkina (SYMEB), cette session de formation vise à outiller les délégués syndicaux sur le syndicalisme. Ces derniers sont chargés de répercuter la formation au niveau local pour l’amélioration du système de santé.

Dr Ouédraogo Alfred a fait savoir qu’avec le contexte sécuritaire, il était temps de former les agents intervenants dans les zones d’insécurité. Ainsi, les participants bénéficieront des formations avec des experts en sécurité sur les précautions à prendre dans le contexte d’insécurité sur les lieux de travail où persistent les attaques.

une session de formation au profit des délégués sur le syndicalisme
Une session de formation au profit des délégués sur le syndicalisme

Honorine Kabré, Secrétaire Générale du Syndicat des sages-femmes, maïeuticiens et accoucheuses du Burkina (SYSFMAB) a expliqué que cette formation est d’une importance capitale et encore plus importante pour les femmes.

Elle a indiqué qu’« il n’y a pas meilleur endroit de s’affirmer et de gagner la lutte que de s’engager dans un syndicat ». Cette session de formation est appuyée par l’International des services publics (ISP) et par les syndicats suédois pour un partage d’expérience.

En rappel, trois structures syndicales de la santé humaine se sont constituées en fédération pour mieux défendre leurs intérêts. Il s’agit du Syndicat des médecins du Burkina (SYMEB), le Syndicat autonome des infirmiers et infirmières du Burkina (SAIB) et le Syndicat des sages-femmes, maïeuticiens et accoucheuses du Burkina (SYSFMAB) qui ont scellé leur union, le 11 août 2018, pour faire valoir leurs droits à travers une fédération dénommée F-SANTE-BF.

Jules César KABORE

Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *