Le Togolais Raouf Akanga victime d’une crevaison à sa première étape du «Tour du Faso bis»

1599 0

Depuis le mercredi 30 octobre 2018, un cycliste togolais en compagnie de son ami Mohamadou Sadikou Saliou a décidé de parcourir 950 km pour assister à la finale du Tour du Faso 2018. Ce dernier et son complice, non retenus, avec sa sélection pour prendre part à la plus grande fête du cyclisme africain, effectuera son «Tour du Faso bis »  en cinq jours.

Les deux cyclistes ont entamé leur Tour du Faso bis

Les deux cyclistes Raouf Akanga et Mohamadou Sadikou Saliou ont entamé leur Tour du Faso bis à travers la première étape Kpalimé-Blitta longue de 210 le mardi 30 octobre 2018.

Cependant, bien qu’effectuant ce trajet à deux, Raouf Akanga a connu une difficulté. Il s’agit d’une crevaison comme il l’a fait savoir sur les réseaux sociaux.

« Une crevaison pour moi causée par les restes des pneus éclatés de camions, un arrêt à Atakpamé pour manger un bon plat de riz et hop c’est fait. La circulation est un peu dangereuse à cause des gros camions qui sont très fréquents sur cette route mais par la grâce de Dieu tout s’est très bien passée », a lancé le cycliste togolais, à la fin de la première étape de son « Tour du Faso bis »

Ce mercredi 31 octobre 2018, les deux cyclistes ont parcouru une distance de près de 200 km entre Blitta et Kanté. Pendant ce temps, se disputait la course contre la montre de la 5e étape du Tour du Faso qui a vu le Burkinabè Mathias Sorgho conserver son maillot jaune.

Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *