Mouvement Tengembilum Tamassira (MTT)

Le MTT prêche la citoyenneté à Pô 

921 0

A la suite de Kaya, Koudougou et Tenkodogo, le Mouvement Tengembilum Tamassira (MTT) a animé une conférence publique à l’endroit de la population de Pô dans la région Centre-Sud le samedi 10 novembre 2018. Le thème central était la citoyenneté et la gouvernance de la sécurité.  

Le Mouvement Tengembilum Tamassira (MTT) qui signifie « chemin de la citoyenneté » continue sa tournée de sensibilisation. Le samedi 10 novembre 2018, le MTT a animé une conférence publique à l’endroit de la jeunesse dans la salle de la mairie de Pô qui a refusé du monde. Le thème central était « Citoyenneté et la gouvernance de la sécurité ».  

Lire aussi👉 Koudougou : Le Pr Augustin Loada enseigne la citoyenneté à la jeunesse

Pour le délégué Général du MTT, le Professeur Augustin Loada, un citoyen, c’est celui qui s’intéresse à l’avenir de son pays. Il a expliqué que l’expression de la citoyenneté doit se faire avec la connaissance des droits et devoirs de la population. C’est pourquoi le MTT s’est donné comme mission pour éclairer la population afin de faire reculer l’ignorance. « On ne peut pas se développer dans l’ignorance », a-t-il déclaré.

A l’issue des propos du conférencier, les participants ont émis des inquiétudes sur la gouvernance et la sécurité au Burkina Faso. Le Professeur Augustin Loada a fait savoir que la bonne gouvernance repose sur trois acteurs, notamment l’Etat, le secteur privé et la société civile. Entre autres, la transparence et la redevabilité seraient les fondements d’une bonne gouvernance. Concernant la sécurité, il a fait allusion à la sécurité humaine, alimentaire, sanitaire, environnementale, économique, énergétique, etc.

Les participants de Pô
Les participants de Pô

« Nous nous inscrivons dans la dynamique pour que résolument on s’engage à développer la citoyenneté, le vivre ensemble et le leadership. Avec la réaction d’une trentaine d’interventions en termes de questions, nous pensons que le message est passé vu la mobilisation et la qualité de la participation », a signifié le délégué général adjoint du MTT, Fousseni Ouédraogo.

Par ailleurs, une pétition a été initiée par le Mouvement Tengembilum Tamassira (MTT) pour recueillir au moins 15 000 signatures pour la mise en place d’un projet de loi portant indemnisation des victimes des attaques terroristes et de l’extrémisme violent. L’objectif à travers celle loi est d’institutionnaliser une fondation pour venir en aide à ces victimes.

Jules César KABORE

Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *