Communication en temps de crise : Le MENA outille ses communicants

1189 0

Le Ministère de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation (MENA) à travers sa Direction de la communication et de la presse ministérielle (DCPM) a initié, du 14 au 15 novembre 2018 à Ziniaré, un atelier de formation en communication de crise et en technique de négociation partenariale au profit de ses différents directeurs généraux et centraux. L’objectif est de renforcer les capacités des cadres donc du MENA afin qu’ils soient efficaces dans la communication en cas de crise.

Ziniaré, chef-lieu de la province d’Oubritenga, situé dans la région du Plateau-Centra,l abrite du 14 au 15 novembre 2018 une formation des directeurs généraux et centraux en communication de crise et en technique de négociation partenariale. Il s’agit d’une initiative de la Direction de la communication et de la presse ministérielle (DCPM) du ministère en charge de l’éducation et qui vise à amener ses communicants sur tout le territoire national à pouvoir « faire face efficacement aux éventuelles crises et faire passer convenablement le message au profit des acteurs de l’Education ».

« Dans le cadre de la communication gouvernementale, le Service d’information du Gouvernement avait organisé un atelier au cours duquel il est ressorti qu’il faut qu’on renforce davantage la communication au niveau de nos structures comme les directions générales, les projets et programmes, etc. Donc c’est ainsi que nous avons cru bon d’organiser justement cette formation pour outiller tous les cadres du ministère par rapport aux notions de la communication gouvernementale mais aussi à la gestion de la communication de crise », a expliqué le directeur de la communication et de la presse ministérielle (DCPM) du ministère de l’Education, Raphaël Kafando.

Le directeur de la communication et de la presse ministérielle (DCPM) du ministère de l’Education, Raphaël Kafando

Alors, au cours de ces 48 heures de formation, les participants auront droit à une communication du Service d’Information du Gouvernement (SIG) sur la vision gouvernementale en matière de communication. Deux autres communications seront données sur les nouvelles orientations, les perspectives de communication ainsi que le projet de stratégie globale de communication du MENA. Il y aura également des cas pratiques de communication de crise et de négociation partenariale suivis des échanges.

« C’est une initiative très louable, parce que renforcer les capacités de nos responsables au niveau du ministère de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation sur la communication de crise et les techniques de négociation partenariale est une bonne chose. Cela va permettre au ministère dans un contexte de crise multiple ou multiforme de pouvoir mieux communiquer pour gérer et manager tout ce qui est fait au niveau du ministère. Nous saluons donc cette initiative de la DCPM appuyée par le SIG », a apprécié le directeur du cabinet du MENA, Adama Bologo représentant son ministre de tutelle.

Au sortir de cette formation, il attend de ses cadres, qu’ils puissent tirer profit et pouvoir aussi cerner les contours de la communication de crise et de ses techniques de négociation partenariale pour être plus opérationnels sur le terrain. « Pour nous, l’attente est qu’ils soient mieux outillés pour gérer toutes les situations qui surviendraient. Mieux vaut prévenir que guérir », a ajouté le représentant du ministre de l’Education.

Saga SAWADOGO (stagiaire)

Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *