Hassami Sasan Dah, meilleur buteur du Fasofoot : « Je vise l’équipe nationale A »

883 0

Meilleur buteur de la saison après la 11e journée, Hassami Sansan Dah, pur produit du Racing club de Bobo-Dioulasso (RCB), a été désigné meilleur joueur du mois d’octobre 2018. Le Tigre venu de Diarradougou (Bobo-Dioulasso) compte cinq buts en quatre matchs. L’ancien lieutenant de Banou Diawara, qui a effectué un passage en Égypte en 2016 est actuellement en concurrence avec le meilleur buteur de la saison écoulée Cheich Djibril Ouattara. Pour sa 5e saison dans le Fasofoot, il s’est fixé pour objectif d’intégrer les Étalons A. Cette interview a été réalisée avant qu’il ne soit élu meilleur joueur du mois d’octobre par l’AJSB.

Burkina 24 (B24) : Hassani Sassan Dah, vous êtes actuellement le meilleur buteur du Fasofoot. Vous êtes en train de réaliser une bonne performance…

Hassami Sassan Dah (HSD) : Ce n’est pas le titre de meilleur buteur  qui m’intéresse pour le moment puisque l’équipe était au fond dans le classement. On est en train de travailler pour revenir. Mais actuellement, je travaille pour l’équipe et non pour moi seul. Concernant le titre de meilleur buteur, je travaille pour marquer. En marquant, l’équipe avance et c’est vrai, ça me profite.

B24 : Ha bon ? Donc être meilleur buteur ne vous intéresse pas ?

HSD : Bien sûr que je le vise aussi. Mais ce n’est pas l’objectif principal. Comme le championnat est encore loin, j’estime que le meilleur reste à venir.

B24 : Vous avez commencé ainsi la saison écoulée et après, on ne vous a plus vu.

HSD : L’année passée, c’était pratiquement la même chose. Mais la blessure est venue stopper ma progression. Je travaille donc pour donner le meilleur de moi-même cette année.

B24 : Si être meilleur buteur n’est pas votre objectif principal, que vous visez-vous alors ?

HSD : Je suis en train de viser l’équipe nationale A et trouver un club à l’extérieur.

B24 : Une préférence ?

HSD : Pas ici en tout cas. N’importe quelle équipe à l’extérieur. Je suis ouvert. Je vise le haut niveau. Je ne sais pas ce que Dieu va me réserver.

Propos recueillis par Boukari OUEDRAOGO

Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre