Abdoulaye Diallo : “Le 13 décembre, on va faire le procès Norbert Zongo”

1314 0

La 14e édition du festival Ciné Droit Libre aura lieu du 8 au 15 décembre 2018, à Ouagadougou. Les temps forts de ce festival qui fait la promotion de la défense des droits humains ainsi que de la liberté d’expression à travers le cinéma se feront autour de la justice avec pour thème : “Justice, levez-vous ! ». Plusieurs innovations majeures ont été annoncées par les organisateurs ce samedi 17 novembre 2018 à l’espace Gambidi.

La 14e édition de Ciné Droit Libre promet plusieurs innovations. La première sera une simulation du procès de la justice burkinabè le 13 décembre. Cela va faire 20 ans que le journaliste Norbert Zongo a été assassiné et jusqu’à, présent le dossier traine en Justice. A en croire les organisateurs,  cette simulation c’est pour marquer leur colère face à la lenteur de la justice dans le traitement du dossier Norbert Zongo.

« Le 13 décembre on va faire le procès Norbert Zongo. L’idée c’est de faire le  procès de ceux qui n’arrivent pas à faire le procès de Norbert Zongo. Avocats, journalistes, membres d’organisations de la société civile et de la famille Zongo passeront à la barre pour expliquer leurs plaintes ou se défendre », a expliqué Abdoulaye Diallo, Coordonnateur du festival Ciné Droit Libre. Cette simulation se passera à l’air libre au village du Festival, à l’espace Bogodogo.

La seconde innovation portera sur des hommages à deux illustres disparus. Il s’agit des artistes Black So man et de Hamidou Valian, membre du groupe de slam «  Qu’on Sonne et Voix Ailes ». L’hommage rendu à Black So man va consister à la  reprise de sa chanson  «  J’étais au procès ». Abdoulaye Diallo a indiqué que cette chanson qui constituera l’hymne du festival sera reprise par des artistes burkinabè.

Une autre innovation de ce festival sera la soirée spéciale Sahel au cours de laquelle interviendra la réalisation d’un direct depuis la ville « martyre » de Djibo pour permettre à des élèves locaux de s’exprimer sur leur situation à l’ouverture du festival. Il y aura également l’enregistrement de l’émission «  Génération  Consciente » avec Claudy Siar.

D’autres activités vont se greffer tout autour des innovations qui ont été annoncées.

Du 12 au 15 décembre au Village du festival il est prévu  des projections de films, des animations musicales et humoristiques avec des artistes comme Fleur, Roger Wango, Nourat, Dicko fils, Youssoupha etc. Du 12 au 14, à l’université Ouaga 1 professeur Joseph Ki-Zerbo, des dialogues démocratiques, des projections débats et le concours 10 minutes pour convaincre sont au programme. 

L’ouverture de la 14e édition du festival  se fera le 8 décembre 2018 à l’espace Gambidi.

Irmine KINDA

Burkina24

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *