Éliminatoires CAN U23 : Un nul (1-1) qui n’arrange pas les Étalons

1228 0

Les Étalons U23 ont concédé un match nul (1-1) contre leurs homologues du Niger le vendredi 16 novembre 2018 au Stade du 4-Août de Ouagadougou dans le cadre du tour préliminaire des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2019. Pour se qualifier, les Étalons doivent s’imposer ou réaliser une victoire un nul avec au moins deux buts.  

Les Étalons doivent tout donner au match retour à Niamey pour poursuivre les éliminatoires

Début difficile pour les Étalons olympiques aux éliminatoires de la CAN U23.  Face à leurs homologues du Niger, l’équipe burkinabè a eu du mal à entrer dans son match. Les moins de 23 ans nigériens sont composés essentiellement de joueurs qui ont disputé la CAN et la Coupe du Monde U17. Cette même génération de joueurs se prépare également pour les éliminatoires de la CAN des moins de 20 ans qu’elle organise l’année prochaine. Les visiteurs face aux Etalons locaux, ont entamé la première période sans complexe en jouant très haut avec un pressing constant sur les porteurs du ballon. Le fond de jeu, l’engagement et la détermination étaient du côté nigérien.

La mayonnaise a tardé à prendre

Ces ingrédients ont perturbé le système mis en place par l’entraîneur Brama Traoré. Une mauvaise communication au niveau de la défense, un manque de coordination entre le milieu et l’attaque, les passes approximatives empêchent les Etalons d’être maîtres du match à domicile. Le coach Brama Traoré le reconnaitra d’ailleurs en conférence de presse : « Il fallait faire la jonction entre les pros et les locaux qui ont travaillé avec nous. C’est ce petit mélange qui a un peu failli au milieu de terrain. La ligne d’attaque n’a pas reçu suffisamment de ballon en première période. Ce qui a bloqué notre jeu ».

C’est d’ailleurs sur une erreur de communication entre Sidi Diawara et le défenseur Issa Kabiré que le portier des Etalons fauche Abdoul Rachid Soumana Moussa dans la surface. Penalty ! Aboubacar Hanhainikoye (26e) ouvre le score pour le Niger et permet aux U23 du Niger de jouer plus libérés (1-0). Dos au mur, les U23 s’appuient sur la vitesse de Gafar Sirima sur le côté droit ou sur la vélocité de Cédric Badolo et Sam Ilboudo pour faire déjouer l’équipe nigérienne. Après plusieurs tentatives, les Étalons olympiques réussissent l’égalisation (1-1) grâce à Cédric Badolo servi par Yael Tiendrébéogo (33e).

Une seconde période meilleure

Les réaménagements au milieu de terrain permettent aux Étalons de jouer plus haut. Même si les Etalons continuent de multiplier les mauvais choix, les passes approximatives etc. Toutefois, les Étalons qui ont le pied sur le ballon ont les meilleures occasions. C’est le cas par exemple avec Cédric Badolo qui déborde sur le côté droit, retrouve Sam Ibrahim Ilboudo qui sollicite en retrait Dramane Salou. Mais sa frappe se dérobe du cadre. Les  Nigériens qui veulent imposer leur impact physique sont victimes de leurs propres initiatives et se blessent avec Aboubacar Hanhainikoye (52e) obligé de céder sa place à Abdoul Kairou Amoustapha et transporté au dispensaire ou Djibril Goumey Boubacar (83e) qui sort pour Yacine Wa Massamba.

En fin de partie, Gafar Sirima rate l’occasion de donner la victoire en voyant sa frappe trop écrasée passer à côté des buts gardés par Khaled Lawali Ibrahim. Dans un jeu à trois, orchestré par Cédric Badolo, ce dernier trouve Sam Ilboudo qui met en retrait pour Dramane Salou dont le tir se dérobe du cadre.

Il faudrait désormais aller au Niger arracher une qualification avec un score qui n’arrange pas l’équipe burkinabè. Le match retour est programmé pour ce mardi 20 novembre 2018.

Boukari OUÉDRAOGO 

Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre