Fin de défécation à l’air libre : L’ONG APS félicite 17 villages de la Sissili

2302 0

L’Association pour la Paix et la Solidarité (APS) a félicité 17 villages de la province de la Sissili qui ont réussi à éradiquer la défécation à l’air libre. Cette cérémonie s’est déroulée le jeudi 22 novembre 2018 dans la commune de Léo. Elle a aussi été l’occasion pour l’APS de remettre des kits d’assainissement à ces villages en reconnaissance des efforts consentis dans cette lutte.

Les porteurs du projet Fin de la Défécation à l’Air Libre (FDAL)  peuvent nourrir des sentiments de satisfaction. 17 villages de la province de la Sissili ont réussi à mettre hors de leurs habitudes, la défécation à l’air libre. En reconnaissance des efforts fournis par ces villages des communes de Bieha, Boura et Léo, l’Association pour la Paix et la Solidarité (APS) leur a offert des kits d’assainissement.

L’APS soutient qu’il est fondamental d’abandonner les mauvais comportements pour atteindre un bien-être social. Pour Kévin Ouédraogo, président de l’APS, ces résultats sont le fruit des travaux entrepris depuis 2016 dans la province de la Sissili afin d’amener les populations à avoir un cadre de vie sain.

Les moyens utilisés pour l’atteinte de ces objectifs sont, entre autres, la sensibilisation, les théâtres-forum, des encadrements et des jeux radiophoniques. « Aujourd’hui, avec l’accompagnement de l’ONG-D/ APS, nous voyons qu’il y a un changement profond. Un changement qui anime les populations à se dire que la prise en main de leur destinée est la meilleure solution pour se développer », a ajouté Kevin Ouédraogo. L’appel lancé au cours de cette cérémonie de célébration est la continuité dans le travail afin de garder le cap.

 « Nous allons toujours poursuivre notre travail d’accompagnement sans pression. Nous n’allons pas dire aux populations que nous allons leur donner des latrines ou d’autres biens parce qu’on a vu les limites de cela depuis les indépendances.

Il faut amener nos populations à comprendre leur rôle dans les processus de développement. Le développement n’est pas les grands projets mais plutôt la juxtaposition des petites idées pour un changement de comportement » (Kevin Ouédraogo)

Les premiers responsables de la province ont salué le travail abattu par APS dans le cadre de l’assainissement total piloté par la commune. Pour Yaya Koné, Secrétaire général de la province, représentant le gouverneur de la région du Centre-ouest, la problématique de l’assainissement a toujours été au centre des préoccupations des Burkinabè.

 « La cérémonie de ce jour s’inscrit donc dans le cadre du couronnement des résultats atteints. Elle constitue non seulement un accompagnement et un suivi des communautés qui ont éradiqué la défécation à l’air  libre mais aussi un tremplin pour inciter d’autres communautés à prendre à bras le corps la question de l’assainissement », a lancé Yaya Koné.

Les récipiendaires disent être très satisfaits du travail qu’accomplit l’APS dans leurs villages. Ils invitent par ailleurs les autres communautés à emprunter leurs pas. Au total, ce sont des kits d’une valeur globale d’environ 7 millions qui ont été distribués. Ils comprennent du matériel d’assainissement et des panneaux indicatifs.

Basile SAMA (stagiaire)

Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *