« leadership et participation citoyenne des femmes pour une contribution à la consolidation de la paix sociale ».

Leadership féminin à Saaba : Des femmes outillées

1777 0

Transmettre des connaissances et des outils aux femmes leaders des partis politiques et de la société civile, en vue de contribuer à améliorer leur accès et leur engagement à la vie politique dans la commune. Tels étaient, entre autres, les objectifs de l’atelier organisé, du 13 au 17 novembre 2018 à Saaba, par l’Association Burkinabè d’action communautaire (ABAC).

« Leadership et participation citoyenne des femmes pour une contribution à la consolidation de la paix sociale ». C’est sous ce thème que l’Association Burkinabè d’action communautaire (ABAC) a organisé une formation au profit de 30 femmes du 13 au 17 novembre 2018 dans la commune de Saaba.

Cette session de formation visait à transmettre des connaissances et des outils aux femmes, aux jeunes filles leaders des partis politiques et de la société civile, en vue de contribuer à améliorer leur accès et leur engagement à la vie politique dans la commune, favoriser leur participation à la construction de la paix sociale.

A la clôture de cet atelier, Daniel Mano, le chargé de projet de l’ONG ABAC, a remercié les femmes de Saaba pour leur pleine participation aux débats. Il a également exhorté que chaque participante puisse partager avec les autres femmes ce qu’elle a appris durant ces cinq jours.

Lire également 👉 Leadership féminin : ABAC outille les femmes dans la commune de Saaba

« Cela favorisera un effet de contagion, en sorte que des changements profonds s’opèrent et que désormais, les femmes jouent les premiers rôles avec les hommes dans leurs communautés, pour un développement harmonieux », a-t-il déclaré.

« Nous nous sommes lancées dans la politique sans comprendre la politique, ou dans les associations sans connaitre la vie associative. Nous sommes seulement animées de notre volonté. Ce qui n’est pas suffisant. Mais avec cette formation, nous allons imprimer notre marque dans la construction de la démocratie et en matière de leadership féminin », a laissé entendre la représentante des participantes, Valentine Bayala.

« Nous avons compris maintenant le vrai sens de la politique, comment doit être un leader et qu’elles doivent être ses préoccupations. Nous avons aussi été outillées pour la prévention et la gestion pacifique des conflits. Nous avons vu que la gouvernance démocratique et la gestion des conflits (préventive et curative) s’emboîtent mutuellement. C’est dire que rien ne nous manque maintenant pour des victoires », a-t-elle fait savoir à l’issue de la formation.

Par ailleurs, elle a lancé un appel à toutes les femmes à s’engager davantage pour qu’aux prochaines consultations électorales, elles prennent la gestion de la mairie de Saaba. « Cela est possible », a conclu Valentine Bayala.

En rappel, l’ABAC intervient dans le cadre de la mise en œuvre du projet de « Renforcement de l’accès et l’engagement des femmes et jeunes filles à des postes électifs, à la consolidation de la Paix au Burkina Faso». Il est porté par le « consortium LAAfi » et soutenu par la Fondation Nationale pour la Démocratie (NED/USA).

Jules César KABORE

Burkina 24



Article similaire

Communiqué du FAARF

Posté par - 7 décembre 2020 0
Pour télécharger le communiqué :CLIQUEZ ICI Le Gouvernement du Burkina Faso a mis à la disposition des fonds nationaux de…

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *