Sécurité au Burkina : Les administrateurs civils pensent à leur rôle

146 0

L’Union Nationale des Administrateurs civils du Burkina Faso (UNABF) a tenu son quatrième Conseil ordinaire ce samedi 24 novembre 2018 dans la salle de conférence du ministère des affaires étrangères à Ouagadougou. Dans l’objectif  de contribuer à l’amélioration de l’action administrative, le conseil a décidé de se pencher sur la situation sécuritaire du Burkina en s’appuyant sur les diverses compétences et expériences de ses membres dans la préservation de l’intégrité nationale.

« L’Administrateur civil : contexte sécuritaire actuel, valeurs et défis », c’est sous ce thème que se déroule le quatrième Conseil ordinaire de l’Union nationale des administrateurs civils du Burkina Faso (UNABF).

Pierre Bicaba, Secrétaire Général et représentant du ministre en charge de la décentralisation, a salué la pertinence du thème qui est d’actualité. Il  pense que c’est une occasion pour les administrateurs de réfléchir sur la contribution qui doit être la leur afin de permettre au Gouvernement de faire face aux défis sécuritaires que rencontre le Burkina Faso. « J’associe toute mon équipe car le thème de réflexion de ce conseil a pour objectif principal de procéder à une analyse de la situation actuelle, de répertorier les valeurs que doit incarner l’Administrateur Civil pour contribuer à relever, avec efficacité et efficience, le défi imposé par ce contexte actuel », a-t-il ajouté.  

Selon le président de l’UNABF, Seydou Millogo, ce conseil est un aspect essentiel dans la préservation et la protection de l’intégrité du territoire. Cette restauration de confiance gage de bonne collaboration, entre chefs de circonscription administrative et Forces de Défense et Sécurité doit être impérative, dit-il.

À cours de ce conseil, les échanges seront axés autour de quatre sous thèmes. Ils traiteront notamment de la situation sécuritaire actuelle au Burkina Faso et des contributions de l’administration civile dans la lutte contre l’extrémisme violent.

A noter que ce quatrième conseil national marque également la cérémonie de lancement officiel de la première édition du concours de rédaction administrative de l’Union. L’objectif est de promouvoir l’excellence dans les emplois d’administrateurs civils, en matière de rédaction de discours, à travers la simulation de celui de fin d’année du Président du Faso.

Le concours est prévu se dérouler du 26 novembre au 10 Décembre 2018.

Dahmata ILBOUDO (stagiaire)

Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre