Direction générale des impôts : Des actions de modernisation en vue

366 0

La Direction Générale des Impôts (DGI) tient sa 7e conférence annuelle, du 17 au 19 décembre 2018 à Ouagadougou. C’est la ministre déléguée auprès du ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, chargée du budget qui a présidé à  la cérémonie d’ouverture, ce 17 décembre 2018.

C’est sous le thème : « Le service au contribuable et la promotion du civisme fiscal » que se tient la 7e conférence annuelle de la Direction Générale des Impôts (DGI). Il s’agit, selon le directeur général des impôts, Adama Badolo, d’un « cadre de rencontre de représentants de toutes les structures de la DGI pour mener des réflexions sur des questions d’importance stratégique». L’objectif général est de contribuer à l’amélioration de la qualité du service au contribuable à la DGI et d’en faire un véritable facteur de promotion du civisme fiscal pour une optimisation des recouvrements.

Pendant les trois jours de réflexion menée en atelier et en plénière, les thématiques s’appesantiront sur le cadre normatif du service au contribuable et le consentement volontaire à l’impôt, l’état des lieux  et enfin les innovations pour un service efficace.

Cette conférence se tient annuellement et se veut une occasion « d’échanges constructifs et enrichissants qui permettent de mieux appréhender les préoccupations de nos partenaires et usagers afin d’améliorer nos prestations », a expliqué M. Badolo. Il estime donc que pour être efficace au niveau de la gestion fiscale et mieux répondre aux objectifs fixés par le Plan National de Développement Economique et Social (PNDES) dont une économie nationale compétitive et performante à l’horizon 2020, un outil innovant de gestion s’avère nécessaire.


« En effet, au cours de l’année 2018, la DGI est passée à une étape décisive en matière de service au contribuable en lançant officiellement le 12 avril 2018 et sous la présidence de Madame la ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, la plateforme de téléprocédures fiscales eSINTAX, cet outil révolutionnaire qui permet aux contribuables de déclarer et de payer leurs impôts et taxes en ligne», a souligné le DGI. Aussi, poursuit-t-il, « l’un des plus importants projets informatiques en cours à la DGI demeure la mise en œuvre du projet é-document qui va concerner l’attestation de situation fiscale (ASF), l’attestation de retenue à la source, la certification du chiffre d’affaire ainsi que le dossier unique du contribuable qui sera numérisé dans son espace e-SINTAX ».

La ministre déléguée auprès du ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, chargée du budget, Clémence Edith Yaka, avant de déclarer ouverts les travaux de la 7e conférence annuelle de la DGI, a traduit toute la reconnaissance et la gratitude de son département avant d’inviter les participants à cultiver un esprit de partage et de critiques constructives pour sortir des conclusions à la hauteur. Les travaux prendront fin le 19 novembre prochain.

Saga SAWADOGO (stagiaire)

Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre