Ladji Coulibaly (coach de Salitas FC) : « On n’avait pas droit à l’erreur »

302 2

Salitas FC est sur le point de réaliser un exploit en Coupe de la Confédération après sa qualification contre Al Masry d’Égypte (0-2 ; 0-0). A la fin du match retour, l’entraîneur de Salitas FC Ladji Coulibaly a dédié cette victoire au peuple burkinabè qui a soutenu l’équipe en se présentant également comme le porte-drapeau. Il a encore confirmé l’objectif du club qui est d’intégrer la phase de groupe.

« C’était une obligation, un devoir pour nous de nous  qualifier parce que ce n’est pas normal qu’on aille faire 2-0 à l’extérieur et baisser la garde ici. Les enfants ont compris ça et ils se sont dit que cela y va de leur avenir et de celui du club », a expliqué Ladji Coulibaly à l’issue du match contre Al Masry (0-0) le samedi 22 décembre 2018 au Stade du 4-Août de Ouagadougou.

« Par rapport à ça, on a été le porte-drapeau de ce pays et on n’avait pas le droit à l’erreur. On savait que le match serait difficile pour nous. Mais la façon dont ils ont joué à Port Saïd, on a compris qu’à deux jours ils ne pouvaient pas changer leur manière de jouer », confie le patron de l’encadrement technique de Salitas FC. Selon lui, après la victoire en Egypte, son équipe avait compris qu’à moins d’un miracle, il était impossible pour Al Masry de changer sa façon de jouer. D’où la mise en place du système qui a consisté à contenir l’équipe adverse. Ce qui a permis à Salitas FC d’obtenir le match nul.

Qualifiée pour le prochain tour, l’équipe du “colonel Yac” devra faire face à une formation éliminée en Ligue africaine des champions au tour de cadrage. Ladji Coulibaly se prépare déjà. « Quant à la continuité de la compétition, on va travailler plus que ça pour montrer une autre face de Salitas. On ne va pas baisser les gardes. On va continuer de travailler », prévient Ladji Coulibaly.

Critiqué sur la pauvreté du jeu tactique de son équipe en championnat, Salitas FC a montré un autre visage avec une discipline dans l’application du schéma mis en place. Mais cela n’est pas dû au hasard. « C’est un travail de fond que nous avons depuis longtemps et on va travailler dans ce sens. Les matchs se suivent ne se ressemblent pas. Petit à petit on devient grand. On va travailler pour jouer contre n’importe quelle équipe », insiste Coulibaly qui rappelle également qu’il ne faut négliger aucune équipe.

Boukari OUÉDRAOGO 

Burkina24

Il y a 2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre