Armand Béouindé : « Nous appliquerons la tolérance zéro pour tous ceux qui prennent des libertés avec le code de la route »

771 0

A l’occasion du nouvel an, le maire de la ville de Ouagadougou a souhaité ses vœux aux Burkinabè.

  Ouagalaises, Ouagalais,

Chères concitoyennes, Chers concitoyens,

L’année 2018 s’achève et cette tribune est une réelle opportunité pour vous adresser au nom  du conseil municipal et en mon nom propre, mes vœux de nouvel an.

Permettez-moi d’abord, d’avoir une pensée pieuse pour toutes les personnes qui nous ont quittés au cours de cette année, particulièrement nos compatriotes militaires et civiles tombés sous attaques ignobles et lâches de propagateurs du mal.

J’ai aussi une pensée  pour nos frères et sœurs qui sont malades, ou privés de liberté.

Puisse l’Eternel dans sa miséricorde et son infinie bonté soulager leur peine et leur accorder une bonne année 2019.

Cette année durant, le Conseil municipal s’est attelé à la mise en œuvre de son programme de mandat, en améliorant l’offre en matière d’infrastructures éducatives, routières, de sécurité et en menant une politique sociale au profit des plus fragiles.

Pour l’année 2019, nous allons poursuivre les différents chantiers déjà lancés : la lutte contre l’incivisme en général et en particulier, l’incivisme routier qui cause la désolation dans les familles.

Nous appliquerons la tolérance zéro pour tous ceux qui prennent des libertés avec le code de la route.

Un combat que nous allons mener parallèlement à la politique de mobilité urbaine visant à fluidifier la circulation dans la ville de Ouagadougou.

Dans la même philosophie d’amélioration de notre cadre de vie, nous avons décrété 2019, année de la participation citoyenne à la salubrité. Nous souhaitons ainsi que chaque citoyen s’engage à lutter contre l’insalubrité en se gardant de jeter les ordures sur la voie publique. Déjà le ton a été donné lors de certaines manifestations publiques.

Dans un esprit de fraternité et de solidarité, j’invite l’ensemble des citadins de la ville de Ouagadougou, à œuvrer à la construction de notre cité, à accompagner le Conseil Municipal dans la mise en œuvre de sa politique de devéloppement.

Au-delà de nos divergences, préservons ce que nous avons en commun : notre belle ville et la liberté qui caractérise notre manière de vivre.

Population de Ouagadougou,

Concitoyennes, Concitoyens.

Au nom du Conseil Municipal, il me plait de formuler pour vous et pour tous ceux qui vous sont chers, des vœux chaleureux de longévité et de santé dans la prospérité et la paix.

Bonne et heureuse année 2019.

Ouagadougou, Vivre Ensemble, Libre Ensemble !



B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *