Festival Yeleen à Bobo-Dioulasso : Sotigui Kouyaté au cœur de la 22ème édition

280 0

Comme chaque année, l’association « La maison de la parole » a organisé du 26 au 31 décembre 2018 le Festival international de conte Yeleen à la capitale économique du Burkina Faso. Cette 22ème édition met en lumière un projet de construction d’un centre culturel qui portera le nom de l’éminent artiste Sotigui Kouyaté. Le lancement de la campagne de collecte de fonds a été célébrée le vendredi 28 décembre 2018 à Bobo-Dioulasso et se poursuivra jusqu’à l’obtention du budget de 500 millions de F CFA.

 «Dans certains pays comme le Liban par exemple, l’œuvre de Sotigui Kouyaté a été immortalisée à travers un centre culturel. A Bobo-Dioulasso, c’est juste une partie de la maison de la culture qui porte son nom. C’est pourquoi nous avons jugé nécessaire  d’y ériger, un centre culturel à la hauteur de la mémoire de papa Sotigui », a justifié le représentant du président de la Maison de la Parole Abdoulaye Ouattara à la cérémonie.

La quarantaine de festivaliers venus de la France et de l’Europe ainsi qu’une cinquantaine d’autres issus des pays de l’Afrique de l’Ouest ont prêté main forte à leurs pairs du Burkina Faso. Ensemble, ils n’ont pas marchandé leur talent à  la cérémonie de lancement officiel de la collecte de fonds.

Dans la salle Rosario chiquette qui a accueilli l’évènement, une faible lumière de veilleuse donnant une impression d’un soir autour du feu a planté le décor d’une soirée riche en art du récit. Avec au menu, des contes théâtralisés aux mille et une sagesses, de la musique mandingue composée  de louanges au rythme de la guitare traditionnelle pour ne citer que ceux-ci.

La soirée a été également marquée par la projection d’un film documentaire qui a mis en émoi la salle. Il a ressuscité dans toutes ses casquettes, l’acteur qui a incarné « Wackané Sacko »  dans le film  Sya, le rêve du Python. Sotigui Kouyaté a reçu les distinctions de Bayard d’or du meilleur comédien, de lauréat du prix du meilleur acteur et aussi l’Ours d’argent du meilleur acteur. Un intervenant du film a fait un témoignage sur l’esprit d’humilité de l’homme : «Lors de nos formations,  Sotigui prétendait que lui aussi il apprenait de nous ». 

« La commune de Bobo-Dioulasso apportera son soutien »

L’ouverture de la collecte de fonds a été lancée aux environs de 23h 30mns. La calebasse symbolique de la jeune artiste de 11 ans Mariama Sanogo a reçu une enveloppe de la part du DG du Centre régional pour les arts vivants en Afrique du (CERAV Afrique)  Michel Saba, suivie de celle de son co-parrain Baba Dagnoko ainsi que d’autres bonnes volontés. Le 4ème adjoint au maire de la commune Alain Sanou a rassuré de l’engagement de la commune à soutenir cette initiative qui ambitionne réunir un budget de 500 millions de francs CFA.    

La 22ème édition du Festival international de conte Yeleen a pour thème « Conte et environnement » Elle a été parrainée par  le Ministre de l’environnement, de l’économie verte et du changement climatique Nestor Batio Bassière  et le président de l’Union nationale des Dozo Aly Konaté.

Aminata SANOU

Correspondante de Burkina24 à Bobo-Dioulasso

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre