Le message de Djibrill Bassolé

1471 0

Ceci est le message de Djibrill Bassolé à l’occasion du nouvel an.

Monsieur le Président ;

Monsieur le Conseiller ;

Monsieur le Général et messieurs les officiers supérieurs, juges assesseurs militaires ;

Qu’il me soit permis avant d’entrer dans le vif du sujet, de vous présenter à vous et aux membres de votre juridiction mes vœux de bonne et heureuse année. Je formule le vœu que la nouvelle année vous arme davantage de sagesse et de lucidité pour dire le droit dans toute sa pureté.

Je souhaite aux magistrats du parquet militaire, à l’ensemble du personnel de la justice militaire ainsi qu’au personnel d’appui de la gendarmerie nationale, une bonne année paisible et prospère.

Pour les parents des personnes décédées au cours des évènements du 16 septembre et jours suivants ainsi que les personnes blessées, que la nouvelle année leur donne l’occasion de tout savoir, de faire leur deuil et surtout de bénéficier d’une juste réparation des préjudices qu’ils ont injustement et sévèrement subis. En tout état de cause, je voudrais leur exprimer mes condoléances et toute ma compassion.

A leurs avocats (les avocats des parties civiles), je souhaite une année de persévérance et de réussite dans leur délicate et exaltante mission.

Aux avocats de la Défense, j’exprime mon admiration pour avoir eu le courage de se constituer aux côtés des accusés de ce procès, malgré un environnement hostile à bien des égards. Je souhaite que la nouvelle année voit leurs efforts couronnés de succès, en particulier celles et ceux qui, avec courage et abnégation, se sont engagés à défendre mes droits fondamentaux et à faire entendre ma cause.

Je présente mes vœux de bonne et heureuse année à mes parents et amis ici mobilisés et ailleurs pour me témoigner leur estime et leurs soutiens multiformes.

Et pour terminer monsieur le Président, je formule de bons vœux à mes co-accusés et codétenus civils ou militaires, particuliers ou politiquement engagés. Au moment d’entamer cette quatrième année de procédure pénale et de privation de liberté, je voudrais leur témoigner mes sentiments de solidarité face à l’épreuve que nous traversons.

Que la nouvelle année 2019, loin d’affecter leur moral, consolide plutôt leur foi et leur confiance en Dieu. Puissent-ils élever leurs regards vers lui dans les circonstances particulièrement difficiles.

De là-haut, Dieu voit tout. Il entendra nos supplications et nous soulagera des souffrances injustes qui ont si souvent jalonné nos chemins.

Bonne et heureuse année à tous !!!



B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *