Lutte contre le racisme dans les stades : « Il faut sensibiliser », selon Infantino

330 0

Le Président de la FIFA Giovanni Infantino s’est exprimé sur le racisme dans les stades européens, notamment après les cris racistes à l’encontre du défenseur international Kalidou Koulibaly lors du match Inter contre Naples en Italie. Pour le président de la FIFA, il faut prévenir ce fléau.

En conférence de presse lors de son passage à Ouagadougou le jeudi 10 janvier 2019, le Président de la FIFA Giovanni Infantino estime qu’il s’agit d’un sujet complexe à traiter.

Il a été interrogé sur le sujet suite aux cris de singes à l’encontre du Sénégalais Kalidou Koulibaly lors de la défaite (0-1) de son équipe Naples contre l’Inter le mercredi 26 décembre 2018. En effet, il confie que les points de vue divergent sur les dispositions à prendre pour combattre ce mal. Il y a en qui disent que les sanctions ne sont pas suffisantes. D’autres trouvent qu’elles sont trop dures. Il y en a encore qui pensent que ces sanctions ne conviennent pas comme la suspension des stades, selon ses explications.

“Solidarité avec Kalidou”

En déplorant ces actes de racisme, la meilleure arme pour lui reste la prévention. « Je pense qu’on lutte efficacement contre le racisme  en montrant ce qu’il faut faire à travers la prévention. A la FIFA, on est fier de travailler dans cette direction en donnant des consignes aux fédérations et aux arbitres à mettre », développe le président de la FIFA. Pour lui, il est inadmissible que dans un pays civilisé de tels actes se produisent.

« On exprime notre solidarité à (Kalidou) Koulibaly », a conclu le président de la FIFA qui promet que son instance est en train de travailler pour endiguer ce mal.

Boukari OUEDRAOGO 

Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre