Me Gilbert Noël Ouédraogo : « L’éléphant reviendra au pouvoir »

365 0

L’année 2019 qui commence est une année charnière, indique Me Gilbert Noël Ouédraogo, Président de l’ADF-RDA, en ce sens qu’elle est une année préélectorale. Pour bien s’y préparer, le samedi 12 janvier 2019, à l’occasion de la présentation des vœux du nouvel an entre les militants du parti, Me Ouédraogo a annoncé la tenue du Congrès de l’ADF-RDA du 29 au 31 mars 2019 à Bobo-Dioulasso. Ce congrès permettra, précise-t-il, de désigner le candidat du parti à la présidentielle de 2020.

Sur des airs de campagne électorale, profitant de la présentation des vœux entre militants de l’ADF-RDA, Me Gilbert Noël Ouédraogo a promis que le parti qu’il dirige sera au pouvoir à l’issue de l’élection présidentielle à venir. « C’est écrit dans l’histoire du Burkina que l’éléphant reviendra au pouvoir », a-t-il déclaré après avoir reçu un présent, la représentation de la tête d’un éléphant, des militants.

Pour ses vœux, le Président de l’ADF-RDA a souhaité que « Dieu puisse préserver le Burkina Faso et réserver à chacun, les conditions de son plein épanouissement afin qu’il œuvre au développement de notre pays ». Car, indique Me Ouédraogo, l’année 2018 aura été éprouvante pour les Burkinabè avec les multiples attaques. « Le comble de l’horreur a été atteint avec l’attaque terroriste perpétrée  Yirgou suivie de représailles intercommunautaires », soutient Me Ouédraogo.

A ce propos, condamnant « cette barbarie » et exigeant « vérité et justice », le Président de l’ADF-RDA se demande « pourquoi à ce jour, l’Etat n’a pas décrété un deuil national ? ». Dans cette lancée, dénonçant une inertie du Président du Faso Roch Kaboré, Me Gilbert Noël Ouédraogo lui a lancé ce message : « Pardon, s’il sait qu’il ne peut pas, qu’il laisse la place. Il y a plein d’enfants de ce pays qui peuvent ».

Lors de cette cérémonie de présentation de vœux, le bilan des activités menées au cours de l’année a été dressé par Abdoul Karim Sinaré, Président du Rassemblement national des cadres libéraux. Il s’agit, entre autres, des tournées du Président du parti dans certaines régions du pays, de l’organisation de l’atelier de formation sur l’historique du parti par la coordination des élèves et étudiants de l’ADF-RDA section Koudougou en mars 2018, de la participation du parti aux différentes rencontres et manifestations de l’Opposition politique.

En termes de perspectives, poursuit Abdoul Karim Sinaré, l’année 2019 est placée « sous le signe de la continuation des actions de redynamisation du parti ». Pour ce faire, il a lancé un appel à l’endroit de tous les militants pour « plus d’actions, plus d’occupation du terrain et plus de construction et de réorganisation » du parti. Pour récompenser ceux qui ont déjà entamé ce travail, 76 personnes ont été honorées par des médailles à l’effigie de l’emblème du parti, l’éléphant.

Ignace Ismaël NABOLE

Burkina 24

Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre