Gabon : Ali Bongo de retour

662 0

Après un séjour relativement long hors de son pays le Gabon, le Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba a regagné Libreville, la capitale ce lundi 14 janvier 2019 tard dans la nuit. Il retrouve un pays en proie à des remous dont la dernière en date reste le coup d’Etat manqué du 7 janvier dernier conduit par le lieutenant Ondo Obiang Kelly, Commandant adjoint de la compagnie de la garde d’honneur de la garde républicaine avant son arrestation quelques seulement après l’essai manqué.

C’est aux environs de minuit heure locale (23h00 GMT) que le Chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo a rejount son pays après deux mois et demi suite à un accident vasculaire cérébral (AVC) à Ryad en Arabie Saoudite. En convalescence à Rabat au Maroc, les médecins l’on finalement autorisé à regagner son pays.

Ali Bongo, 59 ans et au pouvoir depuis 2009, devra assister ce mardi 15 janvier 2019 à la prestation de serment du nouveau gouvernement annoncé qu’il a formé depuis sa résidence de repos au Maroc.

Cette journée est très attendue par les Gabonais en ce sens qu’elle marquerait la première apparition publique de leur président depuis le 24 octobre 2018. Sa seule apparition, télévisée fût celle du traditionnel discours de la Saint Sylvestre enregistré depuis le Maroc.

La prestation de serment de ce mardi 15 janvier 2019 survient quatre jours après la mise en place de la nouvelle Assemblée nationale, après huit mois sans députés et dont Malika Bongo,  la fille aînée du président, a été élue au bureau de cette institution et tous les proches d’Ali à la tête des ministères régaliens ont été confirmés. Par ailleurs, deux caciques du système Bongo conduisent l’Assemblée Nationale et du gouvernement.

Le Gabon est un  pays de l’Afrique centrale, riche de son pétrole et de ses forêts dirigé depuis 1967 par la famille Bongo dont le père Omar jusqu‘à sa mort en 2009, puis le fils Ali qui l’a succédé avant d’être réélu en 2016 à la suite d’une élection très controversée.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU                                                                                                                                   

Burkina24

Source: Africanews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre