Crise dans le milieu éducatif : Les élèves soutiennent leurs enseignants

1643 0

Les responsables de l’Association des Elèves du Secondaire de Ouagadougou (AESO) ont organisé ce vendredi 18 janvier 2019 une conférence de presse à Ouagadougou. Face aux Hommes de médias, Dramane Sankara et ses camarades ont exprimé leur mécontentement sur la crise que traverse le monde éducatif.

Depuis le 3 décembre 2018, les évaluations au niveau du secondaire sont suspendues. Les enseignants sont en grève pour le non-respect de leur protocole d’accord signé avec le gouvernement. Face à cette crise que traverse le milieu éducatif, les responsables de l’Association des Elèves du Secondaire de Ouagadougou (AESO) lancent un appel pour une sortie de crise.

Dramane Sankara, le coordonnateur de l’AESO affirme que cette situation « menace et compromet » l’avenir des élèves. L’une des conséquences de cette grève est la suspension des évaluations sur l’ensemble du territoire national. « Face à cette situation, il était de bon ton que l’AESO, structure authentique de défense des intérêts matériels et moraux des élèves, brise le silence pour donner sa lecture de la situation », lance Dramane Sankara.

L’AESO rejette la faute au gouvernement et Dramane Sankara d’expliquer en ces termes : « le gouvernement Kaba, non content de ne pas appliquer le protocole d’accord, travaille à le vider de sa substance. Cette situation bien que déplorable ne surprend guère notre organisation qui est habituée aux manœuvres dilatoires et aux retournements de veste en quart de tour des autorités actuelles ».

Le coordonnateur de l’AESO fait appel à ses camarades sympathisants pour la mobilisation derrière la lutte des enseignants. Il a lancé également « un appel pressant » aux autorités de se pencher sur la situation pour une sortie de crise rapide et efficace ». Dramane Sankara a invité les élèves à participer massivement aux assemblées générales de l’AESO et à se tenir prêts pour d’éventuels mots d’ordre que commanderait l’évolution de la situation.

AÏna TOURE et Basile SAMA (stagiaires)

Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *