Burkina : Le Japon offre 48 millions de F CFA à la coopérative maraîchère de Komsilga

383 0

L’ambassadeur du Japon au Burkina a procédé ce mercredi  23 janvier 2019 à la signature d’un accord avec la coopérative maraîchère de la commune de Komsilga. Cet accord consiste à offrir un financement à hauteur de 48 millions de F CFA pour la construction d’un magasin de stockage de produits.

Dans le cadre de la coopération ente le Burkina Faso et le Japon, l’ambassade du Japon a inscrit l’agriculture dans un des trois volets de son programme. Le Burkina étant un pays à vocation agricole, le développement du secteur est donc nécessaire pour assurer l’essor socio-économique du pays,  selon l’ambassadeur du Japon Tamotsu Ikezaki. 

Tamotsu Ikezaki se dit être content de la signature de cette convention qui va « sans doute » contribuer à booster l’économie du Burkina. « C’est un vrai plaisir pour moi de procéder à la signature du contrat de don d’un montant d’environ 48 millions de F CFA en faveur de la coopérative maraîchère de la commune de Komsilga », dit-il.  Cette assistance financière sera octroyée dans le but de contribuer à l’exécution du « projet de construction de magasin moderne et adapté au stockage et à la conservation d’oignons et de céréales pour l’atteinte de la sécurité alimentaire dans la commune de Komsilga ».

La construction de ce magasin  va profiter à plus d’un millier de personnes. «La signature de ce contrat est le symbole de la fraternité et de la solidarité qui existent entre le peuple japonais et burkinabè. Ce don contribuera à la sécurité humaine  et représente la consécration d’un long processus. C’est donc le lieu pour moi de vous traduire ma profonde gratitude pour l’intérêt que vous avez accordé a notre projet », indique le Président de la Coopérative, Salomon Ouédraogo.

D’une capacité totale de 100 tonnes, le magasin permettra de conserver le plus longtemps possible les productions, rendre disponibles en toute saison les produits et optimiser les revenus des producteurs. Des missions de contrôle des services de l’ambassade se chargeront du suivi-évaluation.

Basile SAMA (stagiaire)

Burkina 24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.
.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre