12 PCA: « Les artistes ont du talent »

165 0

La 7eme édition des 12 PCA a eu lieu ce vendredi 25 janvier 2019 à Ouagadougou. Les différentes personnalités qui ont marqué l’actualité culturelle ont été distinguées  et c’est Floby qui a été désigné meilleur artiste de l’année.

La salle Canal Olympia de Ouaga 2000, qui a accueilli la cérémonie de récompense de la 7eme édition des PCA, a refusé du monde ce vendredi 25 janvier 2019. Cette cérémonie de distinction des acteurs culturels n’a pas dérogé à la règle. 12 personnalités qui ont marqué l’année 2018 ont vu leurs efforts récompensés dans plusieurs catégories. En journalisme Mouss Didier de la Voix du paysan a été désigné meilleur journaliste culturel de l’année.
Dans les catégories du spectacle de l’année, le prix est décerné à Don Sharp. Ras Ben est la révélation médiatique de l’année. Le prix du meilleur ingénieur de son est revenu  à Ebenezer et
Rihanata Zongo a été consacrée  meilleur mannequin de l’année. Le prix du meilleur long métrage est revenu à Salim Zampaligré avec la « République des corrompus ».

Charlotte Tiendrebeogo est meilleur choriste, le meilleur présentateur de l’année ou maitre de cérémonie a été le lot de Dong King.

Et le concepteur du Tchèba, Georges Dua, est le styliste de l’année.

Le trophée du photographe de l’année revient à Nachir Ussen Sawadogo de Vision Associée. Ildevert Meda est le meilleur metteur en scène. Le prix du meilleur artiste est revenu à Floby.

En plus de la récompense des 12 personnalités, 11 prix spéciaux ont été décernés à certains acteurs et structures émergents dans le monde culturel au Burkina.

Pour Dong King, meilleur MC de l’année, « entre le talent, l’ambition et la passion pour réussir dans ce monde, il faut être le meilleur. Il est très facile d’être numéro 1 mais rester numéro 1, c’est là que commence le vrai travail. Il faut toujours se remettre en cause et continuer. Je crois que c’est le secret de la longévité dans le domaine ».

Lors de cette cérémonie le BBDA a offert 100.000 F CFA à chaque artiste lauréat inscrit au BBDA.

Hervé Honla, promoteur de l’évènement affirme être satisfait car dit-il, « c’est un évènement qui a rassemblé des structures et toutes les communautés. Nous n’avons pas de moyens mais les relations que nous avons et les partenariats que nous créons quand nous voyageons, nous essayons d’apporter un peu à l’édifice. Les artistes ont du talent ici, mais malheureusement ne sont pas assez encadrés. Pourquoi ne pas faire venir ces autres artistes afin que des relations puissent se créer, des collaborations puissent se faire ?  C’est un peu ca les 12 PCA cette année ».

Il faut noter que la 7 eme édition des 12 PCA a connu la participation de l’association club l’Esperance de la France.

Saly Ouattara

Burkina24

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre