Subvention de l’Etat : Six partis politiques se partagent 500 millions de F CFA

127 0

Le ministère de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Cohésion sociale (MATDC), a remis le mardi 29 janvier 2019, une subvention de 500 millions de F CFA à six partis politiques au titre du financement accordé aux activités politiques hors campagne électorale.

Six partis politiques burkinabè sont passés à la caisse. Le financement des activités hors campagne est attribué aux partis et formations politiques ayant obtenu au moins 3% des suffrages exprimés aux dernières élections législatives, lit-on dans un communiqué du service de communication du ministère de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Cohésion sociale (MATDC).

Ainsi, suivant les résultats des dernières élections législatives et selon le rapport de la Cour des comptes, six (6) partis politiques bénéficient, au titre de l’année 2018, de cette subvention. Il s’agit :

  • de l’Alliance pour la Démocratie et la Fédération-Rassemblement Démocratique Africain (ADF-RDA) : 19 300 000 f, 
  • du Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP) : 83 150 000 f CFA,
  • du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) : 218 500 000 f CFA, 
  • de la Nouvelle Alliance du Faso (NAFA) : 26 150 000 f CFA, 
  • de l’Union pour la Renaissance / Parti Sankariste (UNIR/PS) : 23 600 000 f CFA
  • et de l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC) : 129 300 000 f CFA.

Synthèse de Ignace Ismaël NABOLE

Burkina 24

Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).
.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre