Attaques terroristes au Burkina Faso : Les délégués CSBE  marquent leur soutien aux FDS

512 0

Ces derniers temps où le Burkina Faso est la cible de terribles attaques terroristes, la mobilisation de ses fils et filles tant sur les terres du Faso qu’à l’extérieur ne faiblit pas. Dans cette déclaration signée entre autres par Moïse Convolbo, délégué au Conseil Supérieur des Burkinabé de l’Étranger (CSBE) au Japon et représentant des délégués CSBE Zone Asie, les Burkinabè résidents en Orient apportent leur soutien aux Forces de Défense et de Sécurité, FDS, sur la situation sécuritaire au pays et entendent réaffirmer leur attachement à la mère-patrie.

DÉCLARATION DES DÉLÉGUÉS AU CONSEIL SUPÉRIEUR DES BURKINABÈ DE L’ÉTRANGER (CSBE)

Nous, délégués au Conseil Supérieur des Burkinabè de l’Étranger (CSBE), devant le péril sécuritaire que traverse notre pays et qui met à rudes épreuves les forces de défense et de sécurité du Faso, venons exprimer notre préoccupation suite aux différentes attaques depuis 2016 qui endeuillent la Nation toute entière et créent  la désolation dans les familles directement affectées.

Nous tenons à partager notre compassion fraternelle et exprimer nos sincères condoléances aux familles des victimes, nos vœux de prompt rétablissement et notre soutien moral à toutes les victimes blessées physiquement, moralement ou émotionnellement.

Nous sommes conscients que les terroristes agissent pour des intérêts particuliers. Et nous avons foi que vous, forces de défense et de sécurité, avez choisi de vous mettre du côté de l’intérêt général et pour la nation au péril de vos vies. Pour cela, nous vous sommes énormément reconnaissants et éternellement redevables.

Nous souffrons avec vous quand l’un des vôtres tombe sous les balles ennemies et avons la ferme conviction que le vent de la victoire, soufflant sur le prisme des changements de rapports de force, nous sera un jour favorable. Cette foi en un avenir bien plus radieux qui nous caractérise tous, Burkinabè de tous horizons, ne s’éteindra sûrement pas sous notre ère.

C’est pourquoi, unis avec vous, forces de défense et de sécurité du Burkina Faso, nous-nous engageons :

  • À soutenir les efforts des autorités politiques et militaires en appelant de tous nos vœux la mise en place d’un Fonds de soutien populaire aux forces de défense et de sécurité auquel nous pourrions contribuer pour soutenir nos frères et sœurs sur les champs de bataille et leurs familles en détresse.
  • À dénoncer partout où besoin sera toutes manigances contre la paix et la sécurité de notre pays, le Burkina Faso.

Nous condamnons avec la plus vive indignation les massacres de Yirgou et exprimons avec humilité et solidarité nos condoléances à toutes les familles endeuillées. Que la Justice soit rendue dans toute sa rigueur afin de permettre aux personnes affectées mais aussi à toute la nation de faire son deuil, de se relever, tenir debout et faire en sorte que PLUS JAMAIS ÇA AU BURKINA FASO!

Avant d’appartenir à une république, à un État de droit, où personne ne doit se rendre justice par lui-même, nous sommes avant tout des fils et filles d’une même nation. Notre vivre-ensemble doit être sacré et viscéralement chevillé à nos valeurs et à notre identité. C’est plus qu’un choix, c’est notre devoir! Nous devons aux générations futures de leur transmettre un Burkina uni, prospère et harmonieux.

Raison pour laquelle nous ne devons jamais perdre de vue que l’ennemi commun à nous tous, c’est  l’obscurantisme et le terrorisme.

Pour la Patrie, la Paix et pour nos Forces de Défense et de Sécurité, nous sommes mobilisés.

POUR LES DÉLÉGUÉS CSBE, le 28 janvier 2018:

La Représentante Zone Afrique

Stella Christiane DRABO

 

 

 

Le Représentant Zone Amériques

Rachid Madany Joseph BARRY

Le Représentant Zone Asie

Dr. Wendkuuni Moïse CONVOLBO

 

La Représentante Zone Europe

Irène KPODA/HOCHAUER

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre