Conseil des ministres du G5 Sahel : Des experts débroussaillent le terrain à Ouaga

587 0

Les experts du G5 Sahel sont réunis à Ouagadougou pour la préparation de la 5e session ordinaire du Conseil des ministres de ladite organisation. Durant deux jours, les 31 janvier et 1er février 2019, les experts venus des cinq pays concernés par l’organisation examineront les documents devant servir de base de travail au Conseil des ministres qui se tiendra le 3 février 2019 à Ouagadougou.

Les experts réunis à Ouagadougou du 31 janvier au 1er février 2019 feront l’état de la mise en œuvre des instructions et recommandations des sessions antérieures du Conseil des ministres, l’examen et la validation du rapport d’activité 2018 du Secrétariat permanent du G5 Sahel (SPG5S), l’examen et la validation du Programme de travail annuel 2019 et l’examen et la validation du rapport d’exécution du budget 2018.

Outre ces points, ils examineront et procéderont à la validation du cadre de suivi de la conférence de coordination des partenaires et bailleurs de fonds du G5 Sahel et enfin, en feront de même du rapport d’audit organisationnel du Secrétariat permanent et du projet de budget 2019.

Profitant de la présence des experts venus de la Mauritanie, du Mali, du Burkina Faso, du Niger et du Tchad, le Secrétaire général du ministère de l’économie, des finances et du développement représenté par le secrétaire permanent chargé de la micro finance, Karfa Fayama, les a salué et félicité pour leur effort suite à la mobilisation de plus de deux milliards d’euros (environ 1.300 milliards de F CFA) pour le financement du Programme d’investissement prioritaire (PIP) lors de la Conférence des partenaires et bailleurs de fonds tenue en décembre 2018 à Nouakchott en Mauritanie.

Maman Sambo Sidikou, SP du G5 Sahel : « Nos populations attendent impatiemment des résultats palpables » – B24

Le secrétaire permanent du G5 Sahel, Maman Sambo Sidikou a mesuré l’ampleur des défis auxquels l’organisation est confrontée et dit-il, « nos populations attendent impatiemment des résultats palpables de notre part ». A l’endroit des experts, il les a encouragés au travail. 

A noter que le Niger passera le témoin de la Présidence du G5 Sahel à un autre pays, le Burkina Faso lors de la 5e session ordinaire du Conseil des ministres du G5 Sahel ainsi que la Conférence des chefs d’Etat.

Ignace Ismaël NABOLE

Burkina 24

Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre