Après sa libération, la Belgique «accepte d’accueillir» Laurent Gbagbo

637 0

Le ministère belge des Affaires étrangères a annoncé ce samedi 2 février 2019 que la Belgique «a accepté d’accueillir» l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, acquitté il y a deux semaines par la Cour pénale internationale (CPI) de crimes contre l’humanité et libéré ce vendredi 1er février sous conditions avec son ex-ministre de la jeunesse Charles Blé Goudé.

«Répondant à une demande de coopération de la Cour pénale internationale, la Belgique a accepté d’accueillir Laurent Gbagbo», a déclaré un porte-parole du ministère des Affaires Etrangères belges, Karl Lagatie, sans indiquer si l’ex-président ivoirien s’y trouvait déjà.

Quant à Charles Goudé, à ce jour aucun pays ne s’est porté volontaire à le recevoir, toutefois des pourparlers en cours devront situer définitivement sur son prochain pied à terre.

En réaction à la libération sous condition des deux inculpés ivoiriens, Fatou Bensouda, la procureure de la CPI,  à travers un communiqué, a dit prendre acte de la décision des juges mais a prévenu que « l’accusation peut toujours faire appel de la décision du 15 janvier d’acquitter Gbagbo et Blé Goudé ».

Kouamé L.-Ph Arnaud KOUAKOU                                                                                                                 

Burkina24

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre