Ghana # Burkina (CAN U20) : Assurer dès le premier match

7 0

Les Étalons juniors affrontent l’équipe du Ghana le dimanche 3 février 2019 au Stade régional de Maradi. En conférence de presse d’avant match à la veille de cette rencontre, Sérafin Dargani et le capitaine des Étalons U20 Yael Tiendrébéogo ont fixé l’objectif qui est de se qualifier pour la Coupe du Monde des moins de 20 en passant ce premier tour.

Depuis 2007 au Congo avec des joueurs comme Charles Kaboré, Martin Kafando, Bakary Koné, Alain Traoré, Salif Dianda, l’équipe burkinabè des moins de 20 ans n’a plus participé à une compétition des moins de 20 ans. Les Burkinabè redécouvrent cette compétition dédiée au moins de 20 ans en 2017.

Pour ce retour, les Étalons affronteront en première opposition du groupe B à Maradi (700 km de la capitale Niamey et 59 km à la frontière du Nigeria) le Ghana. Ce sera face à une équipe qui a fait ses preuves sur le continent et dans les compétitions internationales dans cette catégorie à savoir le Ghana. Le sélectionneur des Étalons U20 Sérafin Dargani a reconnu la qualité du Ghana qui possède de grands coachs et qui a bâti une renommée dans cette catégorie. « Ils ont une autre catégorie qui vient qui n’est pas celle qui a émerveillé les gens il y a deux ans, trois ans. Nous on respecte très bien le Ghana parce que c’est du costaud. Mais on ne craint pas le Ghana. On ne part pas en victimes résignées », lance Sérafin Dargani lors de sa première conférence de presse d’avant-match ce dimanche 3 février 2019.

« Il faut chercher à gagner »

L’objectif de Sérafin Dargani est clair : se qualifier pour la Coupe du Monde après avoir rempli son contrat de qualifier les moins de 20 ans pour cette compétition. « Dans une compétition comme celle-là, le premier match compte beaucoup parce que c’est le premier palier où  il faut poser le pied pour monter pour aller plus haut. C’est un match qu’il faut prendre très au sérieux. Ce n’est pas parce que c’est le Sénégal ou le Mali… l’équipe qu’on devait rencontrer en premier match, il faut le jouer à fond. Il faut chercher à gagner », explique Dargani, confiant. Malgré les absences de Franck Lassina Traoré, retenu par son club et Fessal Tapsoba qui manquera le premier match en raison d’un match de groupe d’Afrique des clubs avec un l’ASEC, les joueurs qui ont qualifié le Burkina, sont là. « S’ils ont pu nous qualifier, c’est qu’on peut répéter la même performance ici », espère Dargani.

Yael Tiendrébéogo, le capitaine, fait partie du groupe qui a permis aux U20 du Burkina de se qualifier pour cette compétition. La bonne ambiance qui prévaut dans le groupe va servir, de son point de vue, de moteur pour remporter le premier match contre le Ghana. « Nous sommes dans un groupe soudé et nous nous entendons comme une famille, comme des frères. Nous savons que le premier match est le plus important dans la compétition. Il va falloir se mettre directement dans le bain et jouer comme des soldats pour aller chercher des résultats. Le premier match est le plus important dans la compétition », assure le capitaine des Étalons junior. Le match est programmé pour 18h30 (TU, 19h30 heure locale). Bien avant, le Mali sera face au Sénégal.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre