Hervé Ouattara exhorte le gouvernement «à promouvoir une gouvernance vertueuse»

741 0

Le Citoyen africain pour la renaissance (CAR) a tenu du 31 janvier au 2 février 2019 à Ouagadougou, sa première conférence nationale. Lors de cette rencontre qui a regroupé des délégués venus de plusieurs provinces du pays, les participants ont dressé le bilan des activités du mouvement, échangé sur la situation socioéconomique du pays et jeté un regard critique sur « la face hideuse de la Françafrique ».

Le Citoyen africain pour la renaissance (CAR) a, par la voix de Hervé Ouattara, Président de l’organisation de la société civile, dénoncé, en guise de lecture de la situation nationale, « le clientélisme, la corruption, la gabegie, le copinage que le citoyen lambda endure ». L’opulence d’une minorité contraste avec la pauvreté de la majorité de la population, a ajouté Hervé Ouattara.

Sur le plan sécuritaire, le CAR a convié les autorités à s’activer pour endiguer les attaques terroristes « qui endeuillent des familles ». Dénonçant « la perte progressive du territoire burkinabè », les participants ont invité le gouvernement à renforcer le système de renseignement et à mettre les moyens conséquents à la disposition des forces de l’ordre pour lutter contre le terrorisme. Ils ont également appelé à une « franche collaboration » entre les forces de l’ordre et la population.

Hervé Ouattara “Le développement de l’Afrique menacerait directement le continent européen”

En sus des problèmes sécuritaires que connait le pays, la front social est en pleine ébullition avec de nombreuses revendications syndicales. Partant, le CAR a invité le gouvernement et ses partenaires sociaux à un « dialogue franc et sincère ». Mais bien avant ce dialogue, Hervé Ouattara a exhorté le gouvernement « à donner le bon exemple en diminuant son train de vie et à promouvoir une gouvernance vertueuse ».

Sur ce volet, Hervé Ouattara préconise entre autres, au niveau du Parc automobile de l’Etat, de « remplacer les 4×4 par des petites cylindrées et de réduire les dépenses de prestige comme les fêtes de fin d’année, les pauses café et budget de la Première dame ». Par ailleurs, les participants ont proposé la tenue d’assises nationales pour mettre fin à l’incivisme « grandissant ». Dans cette veine, le Président du CAR a appelé les militants venus des provinces à s’activer dans la sensibilisation et la dénonciation. 

Le Citoyen africain pour la renaissance (CAR) s’est également intéressé au cours de sa première conférence nationale à la relation entre la France et les pays africains francophones. Hervé Ouattara a ainsi dénoncé la domination de ces pays par la France et au-delà, par les pays européens.

« En Afrique francophone, les meilleurs chefs d’Etat sont ceux qui ont reçu l’onction et la bénédiction de Paris (…). Celui qui remue la queue, rampe, lèche les bottes et garantit les intérêts de la France, même s’il est mondialement reconnu criminel, celui-là est jugé apte à gouverner ses compatriotes.

Le monde occidental est inquiet de l’évolution économique de la Chine et de l’Inde. L’Afrique est à la traîne et pour cause, le continent africain très proche de la vieille Europe n’a pas intérêt à se développer (…). Le développement de l’Afrique menacerait directement le continent européen  ».

Ignace Ismaël NABOLE

Burkina 24

Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Il y a 1 commentaire

  1. Il ne va se taire ce petit corrompu. Je suis étonné qu’il y ait des idiots pour suivre encore ce gars. Le prochain pouvoir devra juger les dirigeants pourris des OSC et Hervé Ouattara en fera partie
    Même pas assez intelligent pour proposer des mesures efficaces de réduction du train de vie de l’état.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre