Ministère de l’habitat : Bientôt, des logements sociaux à Banfora

123 0

Le Ministre de l’urbanisme et de l’habitat Dieudonné Maurice Bonanet a procédé à la pose symbolique de première pierre de 300 logements sociaux et économiques le vendredi 8 février 2019 à Banfora. Ce projet de construction est organisé par la société immobilière Barro Boubacar (EBB IMMO) en partenariat avec la Banque de l’Union (BDU) dans le cadre du Programme national de construction de logement (PNCL). Après 12 mois de travaux, ce sont des maisons de type F3 et F4 qui seront mises à la disposition des populations moyennant un payement mensuel d’au moins 40 000 francs CFA pendant une durée de 20 ans.

« Ce sont au total 300 logements qui seront bientôt érigés dans la ville de Banfora avec pour seul but d’assurer le mieux-être des populations ». C’est sur ces notes d’espoir que le Ministre de l’urbanisme et de l’habitat Dieudonné Maurice Bonanet a procédé à la pose de la première pierre des logements sociaux et économiques à Kirbina non loin du site identifié pour la construction de la future université de Banfora. Elles permettront, selon le ministre, de contribuer à résoudre  la question du logement du corps enseignant et administratif.

« Des logements de type F3 à raison de 40 000 francs le mois »

Ces logements, selon le promoteur de l’Entreprise Barro Boubacar (EBB IMMO), seront composés  de 200 logements sociaux et de 100 logements économiques. « Ils se composent des maisons de types F3 d’une superficie de 250 m2 et plus pour un coût monétaire d’une moyenne de 7 500 000 francs CFA payable en tranche mensuelle de 40 000 francs pendant une vingtaine d’années. Et des logements de type F4 bâtis sur une parcelle de 300 m2 dont les prix vont de 16 à 17 millions de francs CFA », a expliqué Boubacar Barro . Le temps nécessaire à la réalisation des travaux est estimé à 12 mois.

Au regard du coût actuel de la location immobilière qu’il juge à un tarif de 50 000 francs pour une maison de type F3, Boubacar Barro y voit surtout «une aide qui tend vers la gratuité ».

A travers le Programme national de construction de logements (PNCL), ce projet de la Société immobilière EBB IMMO en partenariat avec la Banque de l’union (BDU) sera érigé sur une superficie de 25 hectares. Le ministre Bonanet de rappeler qu’il entre en droite ligne de « l’axe 2 du Plan de développement économique et social (PNDES) qui prône l’amélioration du cadre de vie, de l’accès à l’eau, à l’assainissement et aux services énergétiques de qualité ».

Des lotissements seront organisés à Banfora

C’est aussi dans cette même dynamique que le ministre dit prêter une oreille attentive aux doléances du maire de la commune de Banfora : « Je donne l’ordre à mon Directeur régional d’entamer l’organisation d’un lotissement. Mais c’est à condition que vous prenez les dispositions nécessaires pour éviter la création de nouvelles zones non loties ». Le maire de Banfora Hema Aboubakar se réjouit également de l’autorisation du ministre pour le lotissement des îlots. Cette mesure à l’en croire va résoudre une équation de taille : « C’est une somme de 200 millions de F CFA qui sont immobilisés depuis des années », affirme-t-il.

Aminata SANOU
Correspondante de Burkina 24 à Bobo-Dioulasso

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.
.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre