Coupe de la confédération : Salitas glane un point

246 0

L’équipe de Salimata et Tasséré (Salitas) a pris son premier point (0-0) en phase de groupe de la Coupe de la Confédération face aux Tunisiens l’Etoile Sportif du Sahel (ESS). L’équipe burkinabè a surtout manqué d’application et de réalisme dans le jeu ce mercredi 13 février 2019 au Stade du 4-Août de Ouagadougou.

Battus (2-0) au Nigeria par les Enugu Rangers, l’équipe de Salitas voulait refaire son retard à domicile face au CLub Sportif Sfaxien. Les Tunisiens nourrissaient également la même ambition  puisque battus (0-1) par leurs compatriotes de l’Etoile sportive de Tunis. Les Burkinabè se sont contentés d’un nul (0-0) au Sade du 4-Août de Ouagadougou.

Pourtant, c’est sans complexe que l’équipe de Salitas entame le match avec une accélération de Cédric Badolo sur l’aile droite. Il teste ainsi la vigilance de la défense tunisienne. Mais les visiteurs seront les premiers à s’illustrer, profitant d’une erreur défensive de Aziz Zagré, meilleur joueur du mois de décembre, selon l’Association des journalistes sportifs du Burkina (AJSB). Il perd le ballon qui profite à Mohamed Msakni. Devant les  buts vides et à moins de deux mètres, il se permet d’envoyer le ballon dans les airs (10e).

La deuxième alerte intervient trois minutes après, lorsque Karim Aribi manque également de tromper la vigilance de la défense burkinabè peu concentrée. Le 4-3-3 mis en place par Roger Lemerre permet aux Tunisiens de mieux occuper le terrain. Ce qui perturbe le jeu de Salitas décousu et sans application. Les accélérations de l’équipe burkinabè mettent en difficulté les Tunisiens, notamment à la 24e minute avec Aboubacar Sidiki Traoré,  qui s’arrache d’un marquage et trouve Ellias Sawadogo qui déborde, centre pour Ousmane Nana.  A deux reprises, il bute sur le gardien tunisien.

A la 31e Cédric Badolo récupère le ballon, s’infiltre dans l’axe de la défense tunisienne et sort une frappe repoussée par le gardien tunisien. Les Burkinabè, malgré quelques difficultés, ont les meilleures opportunités. Mais maladresse et manque d’application sont les défauts de Salitas en première période.

En deuxième partie, la méfiance est grande entre les deux formations. Les Tunisiens plus prudents semblent se contenter d’un nul. Ils sont dans le camp burkinabè mais sans actions dangereuses.

A la 70e Illias Sawadogo se lance dans un sprint en dribble. Il se retrouve dans la surface de réparation et se retrouve seul face au gardien. Au moment d’armer son tir, un pied de la défense tunisienne s’interpose pour mettre le ballon en corner. Six minutes après, le même Illias Sawadogo s’élance dans la surface mais presque seul, il n’arrive pas à maîtriser le ballon alors qu’il était presque seul face au gardien.  

Les Burkinabè accélèrent et multiplient les offensives mais l’occasion la plus nette vient de Hazem Haj Hassen (81e), entré en cours de jeu. Il  rate un face à face avec le portier burkinabè Daouda Diakité. Les trois minutes de temps additionnels ne changeront pas le cours du jeu. Salitas FC compte un point tout comme son adversaire l’ESS.

Fiche technique

Salitas FC : 1-Daouda Dialité (GK), 6-Bagbega Youssouf Barro, 4-Ismael Zagré, 3-Oula Abass Traoré, 8-Cédric Badolo, 28-Elisée Demankel Tô, 20-Aboubacar Sidiki –Traoré (64Arnauld Bambara), 24-Ousmane Nana (75e Ismaël Karambiri), 17-Somgogma Herman Nikièma, 10-Illias Sawadogo (Amata Samuel), 5-Ismael Bandé,

Remplaçants : 16-Sawadogo Adama (GK), 2- Ali Bathié, 12-Aboubacar Sawadogo, 29-Ismaël Karambiri, 25-Amoto Samuel, 14-Magassouba Sirima, 7-Arnauld Bambara

ESS : 16- Makram Bdiri (GK), 2-Saddem Ben Aziza, 6-Wazdi Kechrida, 7-Darwin Gonzalez Mendoza, 8-Alaya Brigui, 10-Msankini Mohamed 90+2)Jammeh Adama), 14-El Methnani Mohamed, 15 Zied Boughattas (c), 24 Radaoui Ahmed, 25-Aouadi Karim, 30-Aribi Karim (72e Hazem Haj Hassen

Remplaçants : 1-Walid Kriden (GK), 4-Mohamed Konaté, 12-Harabi Saleh, 13-Jammeh Adama, 18-Mohamed Firas Ben Arbi, 19-Maher Hannachi, 22-Hazem Haj Hassen,

Arbitres : Georges Gatogato, Willy Habimana, Hervé Kakunze, Ruzindana Nsoro

Cartons jaunes : 58e Zied Boughattas, 61e Alaya Brigui

Article du même genre

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *