FESPACO 2019 : L’ISIS représenté par trois films

254 0

L’Institut Supérieur de l’Image et du Son / Studio Ecole (ISIS/SE) a procédé ce jeudi 14 février 2019 à la projection de films réalisés par les étudiants. Cette projection de presse vise à montrer aux Hommes de médias les trois films retenus pour le FESPACO dans la catégorie films des écoles africaines de cinéma.

A cette 26e édition du Festival Panafricain du Cinéma de Ouagadougou (FESPACO), trois films vont représenter l’ISIS. Ces films ont été montrés aux Hommes de médias au cours d’une projection de presse.

Réalisés dans le cadre des productions de fin de cycle, ces films ont été produits par le studio école et dans un cadre bien précis comme l’explique le directeur du studio école Didier Zongo : « Ici à l’ISIS, la notion de production laisse entendre deux aspects. Le premier, c’est le volet théorique et le second, c’est le volet pratique qui consiste à réaliser un film documentaire ou de fiction. C’est dans ce cadre donc que ces films académiques ont été réalisés ».

Lors de la production de ces différents films, les étudiants « puisent les ressources humaines » au sein de l’institut ou au besoin, font appel à des professionnels.

Cette rencontre vise également à offrir plus d’éléments d’information sur les films de l’institut et sur l’institut lui-même dans le cadre d’un accompagnement lors du FESPACO. « On a voulu vous donner l’occasion de voir ces trois œuvres de manière discrète afin de vous outiller sur ces films. Tout le monde le sait, le FESPACO bouge beaucoup et il est important d’avoir des bonnes bases avant le début du festival », a souligné le directeur général de l’ISIS/SE, Souleymane Ouédraogo.

C’est dans les conditions « standard» de réalisation de films que les étudiants de l’ISIS se sont prêtés au métier. Tous sont unanimes sur les « conditions difficiles » de travail. « Moi personnellement j’ai tourné en saison pluvieuse. Et tout le monde sait que ce n’est pas facile de tourner avec la pluie qui surprend souvent », a expliqué Mohamed Boureima Adamou.

Les trois films retenus pour le FESPACO sont « Au cœur du brouillard » de Mohamed Boureima Adamou, « Aube d’un crépuscule » de Ahmed Assane Zeda et « Maison de retraite » de Nebyinga Kafando. Cette rencontre a été également l’occasion pour les premiers responsables de l’institut de procéder au lancement des tournages des films académiques de 2019.

En rappel, l’ISIS est un cadre supérieur de formation artistique dans les domaines du cinéma et de l’audiovisuel.

Il est un établissement public de l’Etat et a été créé le 8 février 2006.

Basile SAMA (stagiaire)
Burkina 24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article du même genre

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *