COPAJE-AF

Recherche de la paix : Des jeunes Burkinabè s’investissent

1956 0

En prélude à une rencontre régionale avec les jeunes des pays de l’UEMOA sous le thème « Jeunesse, paix et sécurité en Afrique de l’Ouest », le Conseil promotionnel pour l’action des jeunes en Afrique (COPAJE-AF/ Burkina Faso) a organisé une rencontre ce jeudi 14 février 2019 à Ouagadougou. L’objectif général est d’avoir un plan d’action commun régional et d’une stratégie pour aider à restaurer la paix et la sécurité dans la sous-région.

Le Burkina Faso traverse des périodes difficiles avec les différentes attaques terroristes. Cette situation est très défavorable à l’épanouissement des populations en général et des jeunes en particulier. C’est dans l’optique de rechercher des solutions à la problématique de la jeunesse, de la paix et de la sécurité que le Conseil promotionnel pour l’action des jeunes en Afrique (COPAJE-AF/ Burkina Faso) a organisé une rencontre ce jeudi 14 février 2019 à Ouagadougou sous le thème « Jeunesse, paix et sécurité en Afrique de l’Ouest ».

L’objectif de cette rencontre nationale est de préparer une rencontre régionale avec les jeunes des pays de l’UEMOA. Le coordonnateur COPAJE-AF/Burkina Faso, Souleymane Nana, a expliqué que cette rencontre tient lieu de cadre de réflexion sur la question de la sécurité et de la paix afin que des propositions et actions concrètes soient développées dans le but d’apporter des solutions durables.

La rencontre nationale du COPAJE-AF
La rencontre nationale du COPAJE-AF

Des exposés, des communications et des travaux en plénière, tels sont, entre autres, les différentes activités qui vont marquer cette rencontre nationale. Marie Thérèse Somé, représentant le ministre en charge de l’enseignement supérieur, a précisé que « c’est à la jeunesse de jouer sa partition pour que le vivre ensemble burkinabè survive et se développe de nouveau ».

Le représentant du ministre en charge de la jeunesse, Larba Pilga, a laissé entendre qu’il reste convaincu que les solutions aux problèmes en Afrique et au Burkina Faso viendront nécessairement des jeunes. Par ailleurs, cette rencontre a été l’occasion de la remise des attestations de reconnaissance aux partenaires de la conférence des jeunes leaders ouest africains de 2017.

Jules César KABORE

Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *