Le ministère des sports et l’ACNOA renforcent leur collaboration

660 0

Une délégation de l’ACNOA a rendu visite au ministre des sports et des loisirs Daouda Azoupiou le mercredi 13 février 2019 à Ouagadougou en marge de sa rencontre statutaire dans la capitale burkinabè. Ils ont saisi cette occasion pour manifester leur solidarité au Burkina Faso vu le contexte sécuritaire.

L’ACNOA et le ministère des sports et des loisirs ont discuté de l’organisation des Jeux africains de 2021

Malgré un contexte sécuritaire précaire marqué par des attentats à répétions, le Burkina Faso est un pays fréquentable. C’est ce qu’a voulu prouver l’Association des comités nationaux olympiques d’Afrique (ACNOA) en organisant une réunion statutaire à Ouagadougou. Conduite par son président Moustapha Berraf, la délégation de l’ACNOA a profité de cette occasion pour témoigner au Burkina Faso sa reconnaissance par rapport aux initiatives mises en place par le gouvernement pour le développement du sport et de la jeunesse.

Il a salué la « symbiose » qui existe entre le ministère des sports et le CNOSB dirigé par Jean Yaméogo. Selon Moustapha Berraf, la collaboration entre les deux structures est un exemple pour tous les pays. Il a affirmé la disponibilité de l’ACNOA pour accompagner et soutenir le Burkina face à tout écueil, qu’il viendra à rencontrer en matière de sport.

« Nous travaillons en conformité avec la politique nationale des sports et des loisirs qui veut que nous puissions utiliser le sport  aujourd’hui pour l’épanouissement des populations, comme un vecteur de développement économique, social et culturel », a déclaré Daouda Azoupiou.

Dans cette lancée, il a exprimé la volonté du Burkina Faso d’organiser les Jeux africains de 2021.  « Nous estimons que ces jeux africains organisés au Burkina Faso permettront d’atteindre un objectif de cohésion, de promotion des talents, des sportifs, la lutte contre l’extrémisme et le radicalisme parce que mettre la jeunesse en compétition au niveau africain suppose de créer des conditions favorables pour qu’au Burkian Faso ici, il y ait une adhésion globale de la jeunesse », ajoute Daouda Azoupiou.

Les Jeux africains 2019 auront lieu du 23 août au 3 septembre prochain au Maroc. 

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre