FESPACO à Bobo : Le Ciné Guimbi accueillera le cinquantenaire

471 0

L’annonce a été faite à Paris au siège de l’UNESCO lors de la conférence de presse internationale du FESPACO le 15 janvier 2019 au grand bonheur du public. Bien que pas complètement terminé, le Ciné Guimbi accueillera le Fespaco à Bobo, rassure Berni Goldblat, et ce, du 7 au 10 mars 2019.

Le Fespaco 2019 à Bobo-Dioulasso aura lieu sur le site du chantier du « ciné Guimbi ». Les projections se feront sur une esplanade en plein air d’une capacité de 200 à 250 places assises sur des gradins. L’ancien écran mythique du « ciné Guimbi » sera repeint et utilisé. Un comité d’organisation est à pied œuvre afin que la fête du cinéma africain à Bobo soit marquante et des plus belles. C’est aussi l’occasion pour faire découvrir la ville culturelle à d’autres festivaliers.

 Certainement une belle programmation, puisque ce seront les films primés au Fespaco à Ouaga qui seront projetés.

Ce sera aussi l’occasion de débattre sur la thématique de la diffusion des films africains en Afrique avec des réalisateurs, des producteurs, des diffuseurs autour d’une table ronde organisée le samedi 9 mars au Centre de Recherche des Arts Vivants (CERAV) de Bobo.

8-Mars

Mois de mars, mois de la femme, la journée internationale le 8-Mars ne passera pas sous silence. Une activité culturelle spéciale est prévue au Guimbi en  cette journée pour célébrer la fête internationale de la femme.

Le Ciné Guimbi, hôte du cinquantenaire et de tous les Fespaco à venir à Bobo, est une logique pour Berni Goldblat, le porteur du projet,  car le Fespaco a toujours soutenu l’initiative, dans cette ville dite capitale culturelle du Burkina et qui  n’a plus une salle de cinéma en fonction depuis plusieurs années.

La thématique du cinquantenaire «Mémoire et avenir » est en accord avec la lutte pour la renaissance du Guimbi, ouvert en 1957 et fermé en 2005 et qui reprend vie des années après.

En rappel, c’est en 2013 que le Ciné Guimbi est racheté par l’Association de Soutien du Cinéma au Burkina Faso (ASCBF) avec pour objectif de construire une grande salle de 324 places et une petite salle de 174 places, un bar-restaurant, des bureaux et un centre de ressources. Un véritable Hub culturel !

« Mais pour des raisons de financement, nous avons décidé de scinder le projet en deux. Nous allons d’abord ouvrir la phase 1 du projet (petite salle, le bar restaurant, les bureaux et le centre de ressources) certainement bientôt », explique Berni Goldblat, tout en rassurant que les conditions et les commodités seront prêtes pour  accueillir le cinquantenaire sur l’espace en plein air du Ciné Guimbi.

Rendez-vous donc pour le Fespaco à Bobo au Ciné Guimbi du 7 au 10 mars et plus tard dans l’année pour la grande réouverture officielle de la salle de cinéma.

Pour la réouverture, le premier film à projeter est « Tilai » de Idrissa Ouédraogo. « En 2015, fait comprendre toujours Berni, nous avons organisé une grande votation populaire lors du Fespaco pour définir quel sera le premier film à projeter. Et parmi les 8000 votants, c’est le film Etalon de Yennenga  TILAI de Idrissa Ouédraogo qui avait été élu haut les mains par le public».  

Revelyn SOME

Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre