FESPACO 2019 │Celebrity day acte 2 : Hommage aux acteurs du 7e art

346 0

Pour la deuxième fois consécutive, les organisateurs de l’évènement « Celebrity day » ont tenu le pari. A ce cinquantenaire de la biennale du cinéma africain, la nuit dédiée aux acteurs du cinéma africain et de la diaspora s’est tenue ce dimanche 24 février 2019 à Ouagadougou.

En marge du cinquantenaire de la biennale du « plus grand » festival panafricain dédié au cinéma, la ville de Ouagadougou a accueilli des célébrités du 7e art. Cet acte rentre dans le cadre de l’organisation de la deuxième édition de « Celebrity day ».

Cette nuit dédiée aux acteurs est une occasion de magnifier « la grandeur » du talent des acteurs et comédiens africains et de la diaspora. « Le monde serait tellement vide si nous n’avions pas ces acteurs-là. Ils nous offrent beaucoup de bonheur et les célébrer, c’est leur rendre une justice méritée. Il faut que les jeunes Africains s’habituent à voir des stars de cinéma comme les stars de football. Le métier d’acteur est perçu comme un métier de ceux qui ont échoué. C’est une injustice et il n’est pas trop tard de la réparer »,  a déclaré le ministre de la culture, des arts et du tourisme, Abdoul Karim Sango.

Cette cérémonie devra également permettre de « mettre des visages sur les noms » des acteurs qui font le bonheur des cinéphiles africains et du monde.

Une cérémonie pour les acteurs et comédiens

Au cours de cette cérémonie, des acteurs ont vu leurs efforts pour le rayonnement de la culture africaine reconnus. A ce titre, des acteurs ivoiriens, camerounais, rwandais, français, sénégalais et maliens ont reçu des trophées de reconnaissance.

Akissi Delta (à droite) a trouvé louable l’organisation de cette cérémonie

Les récipiendaires se disent «satisfaits » de cette reconnaissance et n’hésitent pas à dire du bien de la biennale du cinéma africain. « Au moins,  il y a une cérémonie pour nous les acteurs et les actrices et je trouve l’idée très louable. Avant, quand on venait ici, c’était uniquement les réalisateurs qui étaient à l’honneur. Mais maintenant, ça commence à changer parce qu’il ne peut pas y avoir de cinéma sans acteurs. Le FESPACO est un grand rendez-vous du cinéma africain et c’est très agréable d’être au Burkina », a souligné Akissi Delta, réalisatrice de la série « Ma Grande Famille ».

Un trophée d’honneur a été remis à l’acteur et réalisateur ivoirien, Sidiki Bakaba. Les différentes structures qui accompagnent cette nuit de « Celebrity day » ont été également gratifiés de trophées.

Basile SAMA (stagiaire)

Burkina 24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article du même genre

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *